Seri'nfinity

Forum Menu

Identifiant:  
Mot de passe:

Nouvelles


Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Réalité ou fiction.. (S/E - OUTBTVS - NC17)  (Lu 22799 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Le Dav'
Imam à Mercy
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 758



Voir le profil
« Répondre #15 le: 01 Février 2009 à 23:08:07 »

Oh, c'est vrai ?  Grimaçant C'est gentil !  Content
C'est que j'ai toujours un problème au niveau du découpage des chapitres... Honte

C'est pas grave balance la page   Arf
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Aeryn
Sorcière au Foyer
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 374



Voir le profil WWW
« Répondre #16 le: 07 Février 2009 à 20:22:58 »

C'est pas grave balance la page   Arf
Bon ben, à la demande générale (de Davidium  Honte), voici la suite !  Content [Avec du passage NC17 dès le départ...  Honte

*****
Un mois et demi plus tard, Eliza fut de retour à Los Angeles… Son répondeur affichait des messages… Certains de Sarah, d’autres d’Alyson, d’Amy, Charisma ou de son agent… Elle réécouta le dernier qui datait d’il y a quelques heures à peine… Un cocktail était prévu ce soir, dans un grand hôtel de L.A. et Sarah y serait… Alors elle viendrait aussi…

*****

Sur la terrasse de l’hôtel, Nate et Eliza buvaient leurs verres de champagne. Et ironiquement, le frère sembla plus nerveux que la sœur quand il demanda pour la sixième fois…

Nate : Est-ce qu’elle est là ?

Eliza ne répondit pas… Mais se contenta de regarder alentours, s’assurant de ne pas manquer son arrivée… Et puis elle sentit son cœur et son souffle s’accélérer… Sarah et Freddie venaient d’arriver main dans la main… Eliza inspira profondément et porta le verre à ses lèvres, frissonnant…

Eliza : Oui…

Nate aussi l’avait vu arriver… Et il avait surtout détaillé les réactions de sa sœur, qui semblait plus déterminée que jamais… La brune vit le couple saluer quelques personnes, et rentrer dans la grande pièce… Elle les suivit très lentement et prit son téléphone…

*****

La blonde sursauta en entendant son portable sonner… Elle le sortit de son sac, et se figea en voyant qui l’appelait… Fébrilement, elle décrocha et inconsciemment, regarda tout autour d’elle…

Eliza : Bonsoir Sarah…

Son cœur qui s’était arrêté de battre, repartit de plus belle… Elle ferma les yeux, si troublée d’entendre à nouveau cette voix…

Sarah : J’ai essayé de te joindre… Plusieurs fois…
Eliza : Je sais… Je suis désolée d’avoir laissé mon portable ici… (Après une pause) Non en fait je ne suis pas désolée, je voulais qu’on me laisse tranquille… J’avais besoin de faire le point…

Sarah avala difficilement en entendant cette phrase, dont elle savait pertinemment la raison… Cependant, elle demanda…

Sarah : À propos de quoi ?
Eliza, souriant : Tu oses me poser cette question ?

Un frisson traversa alors la blonde, après avoir eu confirmation de ce qu’elle redoutait…

Sarah : Je voulais en être sûre… (Après une pause) Ca m’a manqué… De ne plus te parler…
Eliza, souriant : Tu es vraiment magnifique dans cette robe Sarah… Décidément, le noir est sublime sur toi…

Mais Sarah commençait à s’inquiéter… Elle fronça les sourcils et regarda encore un peu partout, mais sans succès…

Sarah : Mais comment est-ce que tu …?
Eliza, souriant : Si j’étais toi je me retournerais…

Et Sarah, sans perdre une seconde, se retourna… Eliza, de l’autre côté de la pièce, la regardait un sourire sur les lèvres… Elle fut à nouveau parcourut par un long frisson qui lui fit presque dresser les poils sur les bras… La brune raccrocha et lentement, Sarah fit de même… Elle paraissait réagir au ralenti, tant elle était submergée par une intense vague de chaleur… Et maintenant, la main dans celle de son mari, elle ne pouvait s’empêcher de regarder Eliza à l’autre bout de la pièce… Mais l’instant d’après, elle lâcha la main de Freddie…

Sarah : Chéri, je vais aller prendre l’air…

Ce dernier lui dit sans la regarder…

Freddie : D’accord, ma puce…

Et la blonde continuait de regarder la brune, comme une invitation à venir la rejoindre sur la terrasse… Sarah alla s’appuyer contre la rambarde et se mit à fixer l’horizon, mais ses pensées partaient irrémédiablement vers Eliza… Tout son corps avait tremblé lorsqu’elle avait vu la jolie brune à cette soirée, ne s’y attendant pas le moins du monde… Et ce baiser qu’elle n’avait pas réussi à oublier venait la troubler encore plus… Elle espérait sincèrement qu’Eliza vienne la retrouver, quand elle sentit une main se poser sur sa hanche… Et une autre le long de son bras avec une coupe de champagne, puis un souffle chaud sur son oreille… Elle ferma aussitôt les yeux, et tout son corps ne fut qu’un long frisson… Elle retrouvait enfin ces sensations qui lui avaient tant fait défaut… Eliza lui murmura à l’oreille…

Eliza : Alors… Comme ça… Je t’ai manqué ?

La blonde soupira de plaisir, et posa sa tête contre l’épaule d’Eliza, totalement chamboulée et frissonnante… Mais la seule chose qu’elle trouva à dire fut…

Sarah : Freddie… Est là… Ce soir…
Eliza : Je sais… Je vous ai vu arriver ensemble… (Souriant) Mais tu es beaucoup plus sexy que lui…

La brune embrassa délicatement le cou de Sarah, descendant graduellement vers son épaule…

Et la blonde sursauta presque au contact des lèvres d’Eliza sur sa peau, ferma les yeux et frissonna davantage…

Sarah : Il ne faut pas… Qu’il nous voit…
Eliza, l’embrassant : T’en fais pas… (Souriant) J’ai quelqu’un qui l’occupe…

*****

Et à l’intérieur, Nate parlait avec Freddie… Lui faisant tourner le dos à la terrasse, mais en jetant parfois quelques regards vers sa sœur…

*****

Eliza ferma les yeux à son tour et glissa sa main le long de l’intérieur de la cuisse de Sarah, remontant ainsi sa robe…

Eliza : J’ai envie de toi, Sarah… Depuis si longtemps que j’ai l’impression de devenir folle…

Sa main venait d’atteindre le sous-vêtement de Sarah qu’elle effleura du bout des doigts… Elle sentit la blonde se cambrer légèrement, et la mordit doucement dans le cou, la faisant frissonner davantage…

Celle-ci eut en effet le souffle court… Surprise, mais appréciant également…

Sarah : Je n’ai pas…

Elle ne put terminer sa phrase en sentant les doigts d’Eliza effleurer son intimité à travers le tissu, et inspira profondément…

Eliza, souriant : Tu n’as pas quoi ? Envie de moi ? Pourtant tu frissonnes là… (Passant sa langue sur le lobe de l’oreille de Sarah) Et je sens bien que tout ce que je te fais t’excite…

Et la blonde ne pouvait le nier… Elle était en effet très excitée par cette situation, et par le fait que son mari pourrait les surprendre à tout moment… Tandis que la brune continuait d’embrasser son cou, Sarah se surprit à poser sa main sur celle d’Eliza qui caressait son intimité… Ce geste accentua le désir de la brune et son large sourire…

Sarah : Je n’ai pas… Arrêté… De penser à toi…

Eliza se laissa porter par les paroles et le son de sa voix… Ces quelques mots avaient suffi à lui faire tourner la tête encore plus… Elle embrassa de nouveau le cou de Sarah et lui murmura à l’oreille…

Eliza : Rejoins-moi à l’intérieur, ma belle…

Elle respira une dernière fois son odeur, déposa un rapide baiser sur l’épaule de la blonde et partit aussitôt…

Laissant Sarah le cœur battant si vite et les vertiges lui monter à la tête… Qu’elle se rattrapa à la rambarde pour ne pas tomber, et soupira profondément… Qu’était-elle sur le point de faire ? Et qu’avait-elle failli faire ? Elle aimait son mari… Mais ne pouvait plus contrôler cette attirance, ni ce désir qui la submergeait en présence d’Eliza…

*****

Elle quitta ensuite la terrasse pour retourner à l’intérieur, aperçut son mari toujours affairé avec Nate et Eliza près du buffet… Son regard se posa sur la brune en train de boire sa coupe de champagne, et elle se dépêcha de passer à côté d’elle, sans pour autant se justifier auprès de Freddie… Elle effleura doucement sa main, et ce contact l’électrisa instantanément autant qu’Eliza qui inspira… Et Sarah quitta la pièce remplie de monde pour une pièce beaucoup moins fréquentée…

La suivant de près, la brune ferma aussitôt la porte et s’approcha lentement d’elle…

Collée contre le mur, Sarah n’en pouvait plus d’attendre le moment où Eliza poserait enfin ses lèvres sur elle… Elle respira péniblement quand elle sentit Eliza lui remettre une mèche de cheveux derrière l’oreille…

La brune voulait profiter de chaque instant, profiter de cet état dans lequel était Sarah… Goûter à cette excitation nouvelle qui lui électrisait tout le corps… Elle amena sa flute de champagne sur le décolleté de Sarah et y versa quelques gouttes… Puis vint les récupérer d’un coup de langue…

Sarah posa une main dans la chevelure d’Eliza pour l’amener davantage contre elle, puis appuya sa tête contre le mur, laissant à la brune plus de place pour remonter l’embrasser sur sa gorge et son cou… La tension sexuelle qui commençait à consumer Sarah fut telle, qu’elle attrapa le verre de champagne d’Eliza pour le boire d’une traite et le jeter loin d’elles…

Le verre se brisa, Eliza se mit à sourire tout en continuant d’embrasser Sarah… Elle remonta lentement vers son menton, quand la blonde prit son visage entre ses mains pour l’embrasser fougueusement… Leurs langues se rencontraient enfin dans un baiser passionné…

Ce ne fut plus que soupirs et gémissements qui se firent entendre dans la pièce, jusqu’à ce que Sarah soupire dans leur baiser…

Sarah : Amène-moi… Chez toi…
Eliza : Tu es sûre …?
Sarah : Oui…

Un long soupir sortit de la bouche d’Eliza en songeant à ce qui allait arriver si elle l’amenait chez elle… Elle prit rapidement la main de Sarah pour quitter le cocktail…

*****

Et atterrir dans l’ascenseur de son immeuble… Appuyées contre le miroir, elles n’arrêtaient pas de s’embrasser, collant leurs corps l’un contre l’autre et provoquant ainsi d’innombrables frissons chez l’une et chez l’autre…

Eliza : Tu me rends dingue…
Sarah : C’est toi qui me rends dingue…

Puis elles entrèrent dans l’appartement de la brune, et se dirigèrent rapidement vers la chambre. De ses mains, Eliza retira fiévreusement la robe de la blonde, puis elle défit tout aussi rapidement la fermeture de sa jupe et déboutonna son chemisier… À aucun moment, elles n’avaient cessé de s’embrasser…

Mais quand Sarah vit Eliza vêtue simplement de son string, elle réalisa soudainement sa semi nudité à elle aussi et son souffle se coupa…

Sarah : Je n’avais… Jamais… Réalisé à quel point tu étais belle… (Posant une main sur sa joue) Et je n’ai jamais eu autant envie de toi…

La brune inspira profondément, et sentit son cœur s’accélérer et la chaleur dans son ventre s’intensifier… Elle vint de nouveau réclamer le contact des lèvres de Sarah dans un baiser encore plus passionné que les précédents… Elle n’avait jamais encore ressenti d’émotions aussi dévastatrices envahir tous ses membres et sa tête…  Jamais elle n’avait désiré quelqu’un aussi ardemment que Sarah… En posant ses mains sur le corps brûlant de la blonde, elle sentait le sien le devenir de plus en plus…

Sarah vint enlacer son cou et la brune posa ses mains sur ses fesses après avoir longuement caressé ses hanches… Et la blonde soupira… Elle n’aurait jamais imaginé vivre une telle étreinte avec une autre femme… Chargée de désir, de passion et de fougue… Elle sauta légèrement sur Eliza pour qu’elle la soulève, et celle-ci en profita pour l’amener délicatement sur le lit…

Elle s’allongea sur elle et fixa ses yeux un instant avant de repartir l’embrasser… Comme si elle avait vu dans le regard de Sarah son approbation pour continuer, elle retira délicatement ses bas et déposa quelques baisers sur ses cuisses…

Sarah frissonna davantage en sentant la brune si proche de son intimité… Elle ferma les yeux et lorsqu’elle les rouvrit, Eliza embrassait son cou… Elle n’avait pas oublié cette sensation… Sentir Eliza sur elle…Ses lèvres retrouvaient celles de la brune qui lui demanda timidement en tirant légèrement sur son string…

Eliza : Est-ce que je peux… Te l’enlever Sarah ?
Sarah : Dépêche-toi de le faire…

Elle n’avait pas eu à réfléchir longtemps, tant elle désirait la brune…

Qui sourit avant de faire glisser lentement le string de la blonde le long de ses jambes, et le jeter par terre… Elle retira ensuite le sien et vint recoller son corps contre celui de Sarah en soupirant…

Eliza : Et toi Sarah… Tu es encore plus merveilleuse… Que tout ce que j’ai pu imaginer…

Le frisson qui n’avait pas quitté l’actrice blonde depuis tout à l’heure, se décupla et la parcourut toute entière… De ses mains frissonnantes, elle caressa le dos de la brune et sentit que tout comme elle, son corps tout entier transpirait déjà… De ses cuisses, elle emprisonna Eliza, et des vertiges la saisirent quand elle perçut à quel point elle la désirait, et à quel point elle aussi brûlait pour la brune… Elle vint lui murmurer près de son oreille…

Sarah : Je n’ai jamais… Fait ça, tu sais…
Eliza : Oui je sais… Moi non plus… Mais je t’aime, et c’est tout ce que j’ai besoin de savoir pour te faire l’amour…

Et tous ces mots résonnèrent dans son esprit… « Je t’aime » et « faire l’amour » était quelque chose dont elle n’avait pas encore prit conscience jusque là, mais ils prirent désormais tout leur sens… Elle allait faire l’amour avec Eliza, elle qui n’avait eu qu’un seul partenaire depuis des années… Elle occulta cette pensée en posant sa main sur la joue de l’actrice au dessus d’elle…

Mais Eliza, en sentant l’alliance de Sarah sur sa peau, lui prit la main et lui demanda, encore plus timidement que la fois précédente…

Eliza : Est-ce que tu voudrais bien… L’enlever ? S’il te plaît…

Et la blonde se hâta de poser sa bague sur la table de nuit, et de replonger son regard vert émeraude dans celui d’Eliza… Lui signifiant qu’elle était maintenant prête à aller plus loin…

La brune comprit instantanément… Et n’ayant plus peur des réactions de Sarah, glissa lentement sa main sur son ventre et se nicha dans son intimité… Et délicatement, elle commença de doux massages sur son sexe…

Et Sarah se sentit flotter, puis se laissa porter par les baisers et les caresses d’Eliza…

*****

Deux heures plus tard… Les deux jeunes femmes faisaient encore l’amour… Elles qui n’avaient encore jamais connu une telle étreinte, continuaient de se découvrir l’une l’autre… Le corps luisant de sueur, elles manquaient d’oxygène tant elles s’embrassaient… Sarah, à califourchon sur Eliza soupirait sur ses lèvres… Dans un dernier mouvement de bassin, Sarah vint gémir dans le cou d’Eliza, qui l’amena elle aussi vers la jouissance… Et la brune agrippa les cheveux de Sarah pour venir l’embrasser et taire son orgasme sur sa bouche…

*****

À l’extrémité du lit, les cheveux de Sarah tombaient légèrement dans le vide, quand Eliza entamait des mouvements de va et vient sur elle… Tout cela ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait vécu avec Freddie… Même la première fois… Si intense, si puissant… Qu’elle ne pouvait ni ne voulait décoller son corps de celui d’Eliza… Et surtout pas ses doigts qui lui procuraient un plaisir immense…

*****

Sur la moquette, Sarah se laissa rapidement envahir par son orgasme… Ses mains posées sur la tête d’Eliza, elle se laissa porter par cette sensation enivrante… Et la brune remonta doucement du sexe de Sarah, embrassant son ventre, sa poitrine et son cou… Elles s’embrassèrent tendrement et la blonde replaça les cheveux d’Eliza derrière ses oreilles… Elle sourit doucement et lui murmura…

Sarah : Et maintenant qu’est-ce que tu vois dans mes yeux, mon ange ?

La brune la dévisagea, muette… Toute cette nuit était un chamboulement total pour elle… Trop d’émotions intenses en quelques heures… Sarah dans ses bras… Sarah dans son lit… Sarah lui susurrant des mots doux…

La blonde vint embrasser, et la retourner sur le dos… Puis à son tour elle se mit à caresser le sexe d’Eliza de ses doigts, qui se mit à soupirer de plaisir…

*****

Le matin, Sarah se réveilla lentement. Et son cœur se mit à battre plus fort en sentant les bras d’Eliza autour d’elle… Elle se retourna et la vit paisiblement endormie, son dos montait et descendait au fil de sa respiration… Elle lui remit une mèche brune en place, et embrassa délicatement son front. Puis elle se leva, s’habilla d’un short ainsi que d’un débardeur qu’elle emprunta à la brune et partit dans la cuisine…

Elle fouilla dans le frigo à la recherche de quelque chose à grignoter, quand Nate et Claudia entrèrent sans crier gare, se dirigeant vers le canapé…

Nate : Bonjour sœurette ! Alors premièrement tu vas me raconter ta soirée, parce que j’ai hâte de savoir ce qui s’est passé et deuxièmement… (Déposant ses affaires) Va falloir qu’on parle un peu du mariage, et que tu voies pour ta robe avec Claudia et maman, et…

Mais il s’arrêta net quand il vit Sarah derrière le comptoir, qui le regardait, intimidée et surprise…

Nate : Et vous n’êtes pas ma sœur… (Souriant) Bonjour, Sarah…
Sarah, souriant : Salut Nate…

Il ouvrit la bouche mais Claudia la coupa dans son élan, stupéfaite…

Claudia : Oh… Mon… Dieu… Vous êtes Sarah Michelle Gellar ?!

Et cette dernière fut encore plus gênée d’être en face de quelqu’un qui la connaissait…

Sarah : Euh, oui… Et vous devez être Claudia…
Claudia : Je suis aussi une de vos plus grandes fan… J’ai suivi tout ce que vous avez fait… Je vous trouve… Géniale !
Sarah, souriant : C’est gentil, merci…

Elle voulut parler de nouveau mais ce fut au tour de Nate de l’en empêcher…

Nate : Où est Eliza ?
Sarah : Elle dort encore…

Sans plus attendre, il récupéra ses affaires pour les laisser seules…

Nate : Bon… Dites-lui de m’appeler dès qu’elle a une minute d’accord ?

L’actrice se mit alors à rougir… Gênée qu’ils pensent à ce qu’Eliza et elle aient pu faire…

Sarah : Oh, mais vous pouvez rester ! Je peux aller la réveiller si vous voulez…
Nate : Non, ça va aller… (Souriant) On va vous laisser… Tranquilles…

Il prit sa fiancée par le bras et alla ouvrir la porte…

Nate : Bonne journée Sarah !
Sarah, souriant : À vous aussi…

Et Claudia était bien plus que souriante…

Claudia : À bientôt j’espère !

Et Sarah fut plus qu’amusée de voir Claudia ainsi lors de leur première rencontre… Elle inspira profondément quand ils sortirent de l’appartement, et les entendit à travers la porte…

Claudia : C’était Sarah Michelle Gellar !!
Nate : Je sais chérie, je sais…

Mais cette fois, Sarah ne souriait plus… En les entendant s’éloigner, elle prit doucement conscience que sa nouvelle relation avec Eliza pourrait provoquer un phénomène médiatique important… Qu’elle ferait souffrir son mari, et probablement un tas d’autres gens… Elle passa ses doigts sur celui où elle avait, la veille, retiré son alliance. Chose qu’elle n’avait encore jamais faite… Mais elle ne regrettait rien…
Elle repartit dans la chambre, où Eliza n’avait pas bougé d’un millimètre… Ce petit tiraillement dans le creux de son ventre s’intensifia encore, et Sarah revint se blottir contre la brune… Replaçant elle-même les bras d’Eliza autour d’elle… Puis elle caressa ses mains… Elle ne voulait pas se rendormir, juste profiter d’Eliza le plus longtemps possible… Profiter de sa chaleur, de son odeur et de la douceur de sa peau…

Et au bout d’un long moment, Eliza se réveilla… La première chose qu’elle sentit fut le parfum enivrant des cheveux de Sarah sous son nez… Et fut instantanément enveloppée d’une douce chaleur… Elle se colla davantage contre la blonde, et d’une main, vint caresser ses cheveux puis les lui embrasser, toujours les yeux fermés… Mais la voix quelque peu cassée…

Eliza : Bonjour…
Sarah : Bonjour…

Sa voix avait tremblé… Sarah était à la fois tendue de faire face au réveil d’Eliza, mais paradoxalement, se sentait bien dans ses bras…

Eliza : Tu as bien dormi ?
Sarah : Oui et toi ?

C’était un euphémisme pour Eliza… Souriant largement, elle déposa un autre baiser dans les cheveux de Sarah…

Eliza : Mieux que jamais…

Et la blonde sourit aussi… C’était aussi ce qu’elle ressentait…

Sarah : Ton frère est passé tout à l’heure…
Eliza : Ah oui ?
Sarah : Il voudrait que tu le rappelles…
Eliza : Mmm, plus tard…

La jeune femme replongea son nez dans le cou de Sarah, et commença à l’embrasser tout en continuant de caresser ses cheveux…

D’une toute petite voix, Sarah tenta un…

Sarah : El’?
Eliza : Hmm ?

Et encore plus doucement, osa lui dire…

Sarah : Va falloir que j’y aille…
Eliza : Tu peux pas rester encore un peu ?
Sarah : Non… Déjà que je n’aurais jamais dû quitter la soirée comme ça… Et je n’ai pas dormi à la maison, Freddie doit s’inquiéter…

La brune cessa aussitôt de l’embrasser, et ouvrit les yeux. Encore une fois, le retour à la réalité fut rude pour Eliza… Elle s’écarta légèrement…

Eliza : Ouais… Freddie…

Mais la blonde capta aussi immédiatement son malaise, et fut tout aussi triste qu’elle…

Sarah : Je suis désolée…
Eliza : Ne sois pas désolée… C’est pas ta faute si on en est arrivées là… C’est à cause de moi, et de ce que je ressens pour toi… Alors si tu ne veux plus qu’on se voit, je…

Sarah se retourna vivement vers elle, et prit son visage entre ses mains. Toutes deux les larmes aux yeux…

Sarah : Hey… Ne crois pas être la seule à ressentir quelque chose, d’accord ? J’ai moi-même voulu tout ça… (Souriant en coin) Et je dois t’avouer que… J’ai tellement aimé que j’adorerai pouvoir recommencer…

Eliza se mit à sourire, et se radoucit suite à ses paroles. Mais sa peine n’en n’était pas moins grande…

Sarah caressa sa joue du revers de sa main et l’embrassa tendrement…

Sarah : Est-ce que je peux t’emprunter des vêtements, le temps de rentrer chez moi ? Je te les rendrais de toute façon…
Eliza : Prends ce que tu veux…

Elle la regarda une dernière fois, essayant de la rassurer comme elle le pouvait… Mais elle tentait surtout de se rassurer elle… Sur cette relation qui les avait dépassé toutes les deux… Puis elle récupéra sa bague et se leva… Eliza la regardait faire…

Eliza : Tu n’as qu’à prendre un cintre pour ta robe…
Sarah, souriant : Merci…

La brune lui rendit son sourire, et continua de la détailler. Habillée de ses vêtements, elle la trouvait encore plus attirante…

Et la blonde revint dans la chambre. Elle s’assit sur le rebord du lit et caressa les cheveux d’Eliza… Elle ne voulait pas partir… Mais en même temps, avait beaucoup de mal à rester là et faire face à toute cette nuit… Elle l’embrassa délicatement sur le front…

Sarah : Je te promets de t’appeler dès que je peux…

Quand elle voulut se lever, Eliza la rattrapa par le poignet et captura ses lèvres dans un langoureux baiser. Elle ne voulait pas la laisser partir comme ça… La sensation de manque était déjà beaucoup trop présente… Elle avait bien senti que la blonde était mal à l’aise, et ne voulait pas la brusquer, comprenant parfaitement son attitude…

Puis Sarah se recula, encore bouleversée par tout ce que l’autre femme lui faisait ressentir… Elle quitta Eliza, ainsi que l’appartement sans rien ajouter d’autre…

La brune se rallongea sur le matelas, plus précisément sur l’oreiller qui portait l’odeur de la blonde… Elle resta ainsi, perdue entre les flashs de la veille et ce qui l’attendait maintenant… Sauf qu’elle n’avait aucune idée de qui l’attendait… Elle entendit son portable sonner, mais n’alla le récupérer qu’au bout de quelques minutes… Et se remit sous les draps pour lire le message de Sarah…

#C’était merveilleux…

La brune soupira et s’enroula encore plus sous les draps, et murmura dans un souffle…

Eliza : C’était bien au-delà… Du merveilleux…

*****

Quelques heures plus tard, dans un café de Los Angeles…

Nate, souriant en coin : Alors tu sors avec elle maintenant ? C’est cool ça… (Riant) C’est maman qui va être contente !
Eliza : Ouais, sauf que maintenant va falloir que je lui présente, et ça c’est moins cool…
Nate : C’est pas comme si elle n’était pas au courant du problème… Alors t’y couperas pas à la réunion de famille, sœurette !
Eliza : Nate… Je viens à peine d’entamer une… (Faisant les guillemets avec ses mains) « Relation » avec Sarah et je sais même pas si ça va continuer, vu comme elle flippe et moi avec… Alors franchement, c’est un peu tôt pour envisager un dîner familial…
Nate, souriant : Pourtant c’est la règle, El’!
Eliza : Ah ouais ? Je me rappelle pas que cette règle s’appliquait à mes ex petits copains…
Nate : Parce que t’as jamais parlé d’eux à maman ! Encore une énorme différence entre tous ces mecs et Sarah…
Eliza : Oui, l’énorme différence comme tu dis, c’est que c’est une femme !
Nate : Et que c’est la première fois que je te vois aussi amoureuse…

Eliza baissa les yeux et se mit à rougir sous les propos pertinents de son frère… Il était donc devenu si évident qu’elle était folle de cette femme ?

Nate vit alors qu’il venait de toucher un point sensible, et tenta de rassurer sa sœur…

Nate : Hé… Ca va… Tu as le droit d’être heureuse El’…
Eliza, le regardant : Pas si je dois rendre Sarah malheureuse…
Nate, fronçant les sourcils : Comment ça la rendre malheureuse ? Tu as bien réussi à la faire virer de bord, tu peux bien la convaincre de quitter son bouffon de mari !
Eliza : Ah ben t’es gentil toi…
Nate : Ne me dis pas que ce n’est pas ce que tu veux…

Eliza soupira fortement face à cette idée, qui lui était bien évidemment passé par la tête des centaines de fois… Elle marqua une pause en y réfléchissant encore, puis…

Eliza : Bien sûr que si… Mais je ne peux pas lui demander ça… Lui demander de sacrifier tout ce qu’elle a réussi à construire ces dernières années… S’afficher avec moi serait comme remettre en question toute sa vie et toute sa carrière… Alors je ne peux pas… Lui demander ça…

Elle soupira encore… Que pouvait-elle faire face à cette situation ?

Et son frère lui sourit faiblement. Il la soutiendrait quoi qu’il arrive… En particulier sachant que sa sœur souffrait énormément de cette situation délicate…

*****

Sarah n’était pas directement rentrée chez elle, elle avait roulé jusqu’à la mer et marché durant des heures… Se laissant guider simplement par le vent… Elle se repassait en boucle cette soirée et cette nuit… Enveloppée dans ses bras, elle pensait à Eliza, et à tout ce qu’elle avait ressenti dans ses bras… Elle s’était laissé aller, mais avait adoré ça… Certes elle culpabilisait d’avoir trompé son mari, mais ce n’était pas avec n’importe qui… Ni pour une histoire sans lendemain. Et c’était bien ce qui lui faisait peur… Eliza lui manquait désormais plus que jamais. Sa présence… Et ses mots… Ce qu’elle ressentait pour elle était très flou, mais elle savait juste qu’elle avait envie de la revoir…
Puis Sarah se décida à rentrer chez elle…

Son mari se précipita immédiatement sur elle, terriblement inquiet…

Freddie : Sarah ! Où est-ce que t’étais ?! Je t’ai laissé des tas de messages !

Et la blonde fut encore plus gênée de le voir si inquiet, alors qu’elle n’avait pas pensé à lui une seule seconde…

Sarah : Euh… Désolée, je ne les ai pas encore écouté… Et je m’excuse aussi pour hier soir, mais j’ai rencontré une… Amie… Que je n’avais pas vu depuis longtemps et… Elle a des problèmes avec son… Copain… Alors je suis restée avec elle toute la nuit…

Mais Freddie fronça immédiatement les sourcils, méfiant…

Freddie : Je la connais ?
Sarah : Euh, non…

Et il ne put plus attendre avant de la prendre dans ses bras…

Freddie : En tout cas, ne me refait plus jamais ça… J’étais terriblement inquiet…
Sarah : Oh… Pourtant je comptais… (Se dégageant) La revoir… Vu qu’elle ne va pas très bien en ce moment…

Freddie continua de la regarder, inquiet, et Sarah fut de plus en plus gênée…

*****

Nate voyait sa sœur guetter encore et encore sa montre…

Nate : Dis-moi, ma compagnie te dérange ou t’as un rendez-vous ?
Eliza : Non… Mais elle a dit qu’elle allait m’appeler… Et toujours rien…
Nate : Et ça fait combien de temps que vous vous êtes quittées ?

La brune regarda une nouvelle fois sa montre, et lui répondit…

Eliza : Cinq heures et douze minutes…

Et Nate se mit à rire, amusé qu’elle ait compté les heures… Mais aussi les minutes !

Nate : Waw ! T’es sérieusement accrochée !

Eliza était bien sûr gênée de lui avouer ça… Elle qui ne s’était jamais vu aussi amoureuse également… Elle murmura doucement…

Eliza : Tu crois peut-être que je le sais pas…
Nate : Et tu as l’air vachement contente…

Mais le ton plus dur qu’elle employa après, trahissait son ressentiment…

Eliza : C’est pas comme si elle était libre, tu vois…

Eliza était en effet énervée… Et Nate pouvait parfaitement le comprendre, mais là encore il la soutenait…
La sonnerie du portable d’Eliza les « coupa » dans leur silence…

Nate : Ca, ça doit être elle…

Elle prit son portable et regarda l’écran, avant de déclarer…

Eliza : Oui c’est elle…
Nate : Et ben réponds ! Ne me fais pas le coup de la dernière fois !

Elle inspira un instant avant de décrocher. Cependant elle ne dit pas un mot et Sarah, à l’autre bout ne disait rien non plus… Tout ce qu’Eliza entendit fut son souffle presque imperceptible…

Elles restèrent silencieuses, mais fronça les sourcils, ne comprenant pas ce qu’elles faisaient…

Nate : Mais qu’est-ce que tu fous ?!

La brune posa rapidement sa main sur la bouche de son frère, le forçant à se taire…

Eliza : Chuuut !

Elle avala difficilement, inspira puis finalement…

Eliza : Sarah ? Ca va ?

Celle-ci n’était pas encore décidée à parler… Elle inspira profondément, et puis…

Sarah : Oui… Est-ce qu’on peut… Se voir ?
Eliza : Quand ?
Sarah, riant nerveusement : Maintenant ?
Eliza : Je dois aller chercher ma robe… Tu veux me rejoindre après ? (Souriant) Ou tu veux m’aider à choisir ?
Sarah : Où se trouve la boutique ?

Ce fut au tour d’Eliza de marquer une pause… Trop contente que Sarah veuille déjà la revoir…

Eliza : À l’angle de la 12ème et Arthur…
Sarah : D’accord… J’y serais dans une heure… À tout à l’heure…
Eliza : Oui, à tout à l’heure…

Elle raccrocha et afficha un sourire béat… Qui fit bien entendu sourire son frère…

Nate : Et ben voilà… Tu vas la revoir finalement…
Eliza, gênée : La ferme…

Il lui fit même un léger clin d’œil et enchaîna…

Nate : Et n’oublie pas de lui parler du dîner en famille…

Mais Eliza reposa la main sur la bouche de Nate, et le poussa légèrement…

Eliza : Nate !!

Claudia sortit enfin des toilettes, et arriva jusqu’à la table des deux Dushku… Elle s’adressa à Eliza…

Claudia : On y va ?

Et l’intéressée regarda son frère en souriant légèrement…

Eliza : On y va…

La future mariée embrassa doucement Nate sur la joue, et les deux jeunes femmes quittèrent le restaurant…

Laissant Nate, souriant et repensant à sa sœur et à ce qu’ils s’étaient dit précédemment…

*****

Claudia essayait des robes sous le regard mi amusé mi tendu d’Eliza, qui songeait à ce dîner familial dont avait parlé son frère… Mais elle fut interrompue dans ses pensées par Claudia qui se retourna vivement vers Sarah qui venait les rejoindre…

Claudia, étonnée : Encore vous ?!
Sarah, fronçant les sourcils : Comment ça ?
Claudia, souriant : Je veux dire… Encore vous ! C’est génial ! Mais qu’est-ce que vous faites là ?

L’actrice alla rapidement s’asseoir auprès d’Eliza…

Sarah : C’est El’ qui m’a invité… J’espère que ça ne vous dérange pas…
Claudia : Vous voulez rire ! C’est carrément géant ! Vous allez pouvoir me donner votre avis ! Parce que j’ai vu les photos de votre mariage, et vous étiez magnifique !

Sarah se mit à sourire, voyant Claudia toujours aussi amusante… Elle et Eliza la laissèrent continuer à parler toute seule…

Eliza : Ah ouais… J’avais oublié ce petit détail… (Regardant Sarah) Je suis désolée, si j’avais su, je t’aurais pas demandé de venir…
Sarah : C’est pas grave… Ca fait toujours plaisir de rencontrer des fans…
Eliza : Ouais, mais elle tu risques de la voir souvent étant donné que toi et moi on… (S’arrêtant, subitement gênée) Euh je veux dire, si on continue à se voir…

Tout sourire, elle prit les mains d’Eliza dans les siennes…

Sarah : Calme-toi El’… J’ai beaucoup réfléchi cet après midi et… J’ai effectivement envie qu’on continue à se voir… Faire toutes ces choses qu’on faisait avant… Du shopping, aller au restaurant… (Souriant en coin) Et puis faire d’autres choses que nous n’avons faites que cette nuit… (Plus bas) Et là tout de suite j’ai très envie de t’embrasser…

Un léger silence s’installa, durant lequel elles se dévisagèrent… Cette envie de s’embrasser les tiraillait toutes les deux… Mais elles n’étaient pas seules…

Claudia : El’!! Viens donc essayer ta robe !

Eliza qui s’était retournée vers la brune, regarda à nouveau Sarah…

Eliza : Le devoir m’appelle…
Sarah : Est-ce que… Je pourrais… Te l’enlever… Cette robe ?

Elle se mordit la lèvre inférieure… Elle avait dit ça d’une manière si assurée et coquine que le cœur d’Eliza fit un bond dans sa poitrine… Elle lui murmura…

Eliza : Ne me tente pas…
Sarah, souriant en coin : Mais je suis là pour ça… (Murmurant) Bébé…
Eliza, frissonnant : Bébé …?
Sarah : Tu aimes ?
Eliza : C’est toi que j’aime…

Ce fut au tour du cœur de Sarah de s’emballer… Elle sentit le rouge lui monter aux joues face à cette « déclaration » spontanée et inattendue… Eliza lui avait dit qu’elle l’aimait, deux fois maintenant… Et tout cela lui paraissait être la plus naturelle des choses… La brune se leva pour retrouver Claudia et les vendeuses…

La future mariée demanda alors, discrètement…

Claudia : Pourquoi vous n’irez pas essayer une robe vous aussi, Sarah ? Comme ça, vous l’aurez pour mon mariage et vous serez obligée de venir !

L’intéressée regarda Eliza, étonnée, et la brune l’était d’autant plus qu’elle ne s’attendait pas à cette demande de la part de sa future belle sœur…

Eliza : Oh, doucement Claudia… Sarah n’a peut-être pas que ça à faire, tu sais…

Mais Sarah afficha un large sourire en regardant Claudia…

Sarah : J’en serais ravie ! Merci…
Claudia : Super !!

Elle repartit essayer d’autres robes, tandis que la blonde regarda Eliza, un sourcil relevé… Elle n’avait pas hésité à accepter la demande de Claudia, puisque cela lui permettrait de passer du temps avec la brune en toute « légalité » et se réjouit d’avance…

Eliza, partageant finalement son avis, sourit en comprenant parfaitement pourquoi elle avait dit oui… Et fut plus que contente de constater que Sarah envisageait déjà de passer du temps avec elle, après ce qui s’était passé la veille…

Et tout le reste de l’après midi se passa ainsi. Sarah et Eliza essayaient chacune leur tour des robes et se dévoraient du regard. Mais revenaient sérieuses dès que Claudia s’approchait d’elles… La soirée fut déjà bien entamée quand les filles sortirent enfin de la boutique… Et Claudia n’avait rien perdu de son enthousiasme…

Claudia : Maintenant, on va dîner !

Elle partit chercher la voiture, et laissa les deux actrices seules… Et Eliza n’en revenait toujours pas de l’attitude de Claudia…

Sarah aussi, mais pas de la même manière…

Eliza, haussant les sourcils : Ah ben, carrément…
Sarah, riant : Waw… Cette fille est vraiment…
Eliza : Exubérante ?
Sarah : Non, j’aurais plutôt dit…
Eliza : Exaspérante ?
Sarah, souriant : Tu ne la portes pas vraiment dans ton cœur, on dirait…
Eliza, soupirant : Si, je l’adore… Mais là elle est en train de jouer la fan envahissante, ça me gave… Et puis, elle est en train d’empiéter sur le moment que je pourrais passer avec toi…
Sarah, souriant : C’est pas avec elle que tu étais censée le passer, ce moment ?

Sarah agrippa le sac d’Eliza pour la rapprocher d’elle, et put constater que celle-ci jouait les timides… Sa dernière phrase avait eu le mérite de lui faire comprendre que la brune était jalouse, même de sa propre belle sœur… Elle sourit, amusée… Mais reprit rapidement son sérieux, lorsqu’elle déclara…

Sarah : J’ai dis à Freddie que je comptais te revoir…

Eliza releva ses yeux et sur elle, laissant transparaître toutes les émotions qui l’assaillirent… Trouble, confusion, espoir…

Sarah : Sans vraiment… Lui parler de toi, bien sûr…
Eliza : Bien sûr…

Sentiments qui furent immédiatement remplacés par une grande déception…

Et la blonde se rapprocha encore plus d’Eliza, posant une main sur son ventre et une autre sur sa joue… Elle ferma les yeux, effleura volontairement sa joue au passage quand elle vint lui chuchoter à l’oreille…

Sarah : Si tu savais comme j’ai envie de t’embrasser…

À son tour Eliza ferma les yeux sous le poids écrasant de tout ce qu’elle ressentit alors… Mais Sarah se dégagea d’elle et elle dut rouvrir les yeux… Elle la fixa un instant, avant que Claudia ne revienne avec la voiture. Elle ouvrit la portière et monta, laissant Sarah sur le trottoir…

Claudia, déçue : Vous ne venez pas, Sarah ?
Sarah, souriant : Non, je suis désolée… Je dois vous laisser… (Doucement) Mais on se voit très vite…
Claudia : D’accord !

Mais la phrase de Sarah était surtout adressée à Eliza… Prenant sa main dans la sienne, elle dut cependant la lâcher à contre cœur quand la voiture démarra et s’éloigna. Ne détournant son regard de celui d’Eliza qu’au dernier moment… Puis elle inspira profondément, et soupira aussitôt en allant jusqu’à sa voiture…

*****

À suivre donc XD
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Le Dav'
Imam à Mercy
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 758



Voir le profil
« Répondre #17 le: 07 Février 2009 à 20:42:19 »

Eh bien ma foi cette suite  Embarrassé
J'aime bien comme tu décris tous les petits trucs qui se rallient à l'action car c'est exactement ce que l'on ressent quand on le fait  Unsure Arf
Et puis c'est vrai, Freddie est un bouffon, et Claudia trop envahissante mais même une heure avec une personne que l'on désire depuis tant de temps, ça fait plaisir...
Vraiment très bon chapitre, j'ai hâte de lire le prochain  Content
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Aeryn
Sorcière au Foyer
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 374



Voir le profil WWW
« Répondre #18 le: 07 Février 2009 à 21:35:51 »


Vraiment très bon chapitre, j'ai hâte de lire le prochain  Content
Toi, on peut dire que tu perds pas de temps !  Content
Bon beh la suite peut-être pas demain mais... Dans quelques jours ^^'.
Et merci en tout cas  Embarrassé.
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Le Dav'
Imam à Mercy
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 758



Voir le profil
« Répondre #19 le: 08 Février 2009 à 00:11:43 »

Toi, on peut dire que tu perds pas de temps !  Content
Bon beh la suite peut-être pas demain mais... Dans quelques jours ^^'.
Et merci en tout cas  Embarrassé.

Tu sais, je passe ma vie sur ce forum, dès qu'il y a un petit post, je sui aux aguets (et même quand c'est des grands  Arf )
Alors à dans quelques jours  Ange
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Sarah
Sorcière au Foyer
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 425



Voir le profil
« Répondre #20 le: 08 Février 2009 à 22:19:19 »

Toujours aussi bien cette suite, je n'ai pas pu m'empêcher de la lire même si je connais déjà la fin Embarrassé
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
alfrank
Eclos de l'Oeuf
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4

avatar


Voir le profil
« Répondre #21 le: 13 Février 2009 à 03:26:22 »

Salut à vous !

Cette suite est rempli d`espoir et de questionnement, on a l`impression que les personnages vont vivre de grands boulversements.
L`intrigue ns transport, l`amour est-il l`aboutissement de cette relation non conventionnelle ?
Vivre la suite!!!       

               Marci à toi, continu ton bon travail.        Alfrank
Journalisée

Pour supporter le difficile et l'inutile
Y'a l'tour de l'île, quarante-deux milles de choses tranquilles

Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé

Poète québécois, FÉLIX LECLERS
Aeryn
Sorcière au Foyer
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 374



Voir le profil WWW
« Répondre #22 le: 13 Février 2009 à 18:14:25 »

Et bien, merci...  Embarrassé La suite euh, bientôt !  Tire la langue Ange
« Dernière édition: 13 Février 2009 à 18:30:09 par Aeryn » Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Aeryn
Sorcière au Foyer
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 374



Voir le profil WWW
« Répondre #23 le: 15 Février 2009 à 20:31:21 »

Attention, passage NC-17 là encore  Embarrassé.

*****

Deux semaines passèrent… Durant ce laps de temps, les deux actrices avaient tenté de se voir le plus souvent possible. Mais entre les préparatifs du mariage qui prenaient du temps à Eliza, et Freddie qui voulait profiter de sa femme un maximum durant ses « vacances », cela s’avérait souvent difficile… Et elles ne se voyaient qu’en coup de vent ou avec des gens… Au grand dam des deux jeunes femmes, qui ne rêvaient que d’une soirée ou même d’une journée en tête à tête…

Ce soir là, Freddie passait la soirée avec des amis à lui, et Sarah sauta sur l’occasion pour proposer à Eliza un dîner où elles seraient enfin seules…
Au restaurant chinois, Sarah se dépêcha de commander. Et c’est incognito qu’elle se rendit chez la brune, avec sa casquette et ses lunettes de soleil. Mais elle s’arrêta net en passant devant un marchand de journaux, fronçant automatiquement les sourcils. Elle prit un magazine et lut sur la première page…

« Eliza et Sarah… Love story ou simple comédie ? » accompagné d’une photo plutôt suggestive… Elle se hâta d’ouvrir pour atterrir sur la bonne page et l’encart qui les concernait…

« La réalité aurait-elle rejoint la fiction ? C’est ce qu’on serait en droit de se demander… En effet, les deux actrices Eliza Dushku et Sarah Michelle Gellar ont été récemment vues sortant d’une boutique de mariées dans les bras l’une de l’autre… »

Et la blonde, choquée par ce qu’elle venait de lire, ôta ses lunettes et vit les photos à côté de l’article… Il y avait celle où elle murmurait à l’oreille d’Eliza… Celle où elle l’avait attrapé par son sac… Celle où elle tenait sa main… Et même celle où elle soupirait ! Choquée, blessée et même humiliée, elle continua néanmoins sa lecture…

« Est-ce un signe annonciateur ? Ou bien s’entraînent-elles seulement pour la prochaine saison de BTVS ? Autant de questions sans réponse qui en amènent forcément d’autres… Qui va donc se marier ? Sarah (pourtant actuellement mariée à Freddie Prinze, Jr) ? Eliza (pourtant actuellement célibataire) ? Ou bien la jeune inconnue dans la voiture ? Rien n’a encore été confirmé ou infirmé à l’heure où nous imprimons ces lignes… Affaire à suivre, donc… »

Le regard dans le vide, Sarah referma le magazine. Et si jamais Freddie l’avait vu… Elle avala péniblement, et se perdit dans ses sombres pensées quand…

« Mademoiselle ? Vous comptez l’acheter ? »

Elle revint subitement à elle et regarda la vendeuse, troublée…

Sarah : Euh… Non…

La blonde reposa le magazine sur le présentoir, et tenta de reprendre son calme… Tant de doutes et de questions l’avaient envahi à ce moment là… Elle se hâta de reprendre sa route, regardant cependant alentours, pour s’assurer qu’elle n’était pas suivie…

*****

Assise sur le canapé, Eliza terminait d’allumer les bougies, mais dès qu’elle entendit frapper à la porte, se leva… Et afficha un sourire en voyant Sarah avec sa casquette, ses lunettes de soleil et ses couettes…

Eliza : Tu fais ta star ?

Et la star en question entra dans l’appartement en souriant…

Sarah : Tu veux un autographe ?

Sarah se débarrassa de ses « accessoires » et Eliza ferma la porte…

Eliza : Plus tard… Pour l’instant, une sublime jeune femme vient de m’apporter un bon dîner… Alors que demander de plus ?

Eliza voulut l’embrasser, mais la blonde qui avait le magazine qu’elle venait de lire toujours en tête, évita ses lèvres qui atterrirent sur sa joue…
Et la brune vint se coller contre son dos, l’enlaçant ainsi par la taille. Elle embrassa son cou, et les réactions de Sarah furent en totales contradiction avec son état d’esprit puisqu’elle frissonnait déjà sous les baisers d’Eliza… Elle ferma les yeux et soupira, profitant de cette chaleur qui l’envahissait peu à peu…

Sarah : Tu as loué quoi comme films ?
Eliza : Je t’avoue que… (Remontant les cheveux de Sarah et embrassant son cou) Je sais pas… J’arrêtais pas de penser à toi, et à cette soirée…

Et Sarah se sentit fondre… Mais toujours aussi gênée, elle se dégagea de l’étreinte d’Eliza pour aller jusqu’au canapé, déballer le dîner et mettre un film dans le lecteur.

Eliza : J’arrive tout de suite…

Elle partit vers la cuisine…. Et pendant ce temps, Sarah inspecta la pièce et ne vit que maintenant les efforts qu’avait fait Eliza, décorant l’appartement de bougies disposées un peu partout…

Sarah, souriant : Tu as mis les petits plats dans les grands, ce soir…

La brune revint près d’elle, deux bouteilles d’eau à la main, et souriant…

Eliza : Etant donné que c’est notre premier vrai rendez-vous… Je t’aurais bien emmené au restaurant, mais… (S’asseyant) Peut-être qu’il vaudrait mieux rester discrètes…

Sarah repensa alors à ce magazine, et murmura en fuyant le regard d’Eliza…

Sarah : Oui… Discrètes…
Eliza : Et puis je pouvais bien faire ça… Pour toi…

Sarah lui sourit tendrement, en amenant une main sur sa joue pour la lui caresser doucement…

Sarah : C’est parfait…

Elles commencèrent à manger, alors que le film était déjà entamé mais n’y prêtèrent nullement attention… Bien trop occupées à se lancer des regards emplis de sous entendus et de désir… Toutes les deux pensaient à la même chose, même si elles s’étaient vu durant ce dernières semaines, il leur tardait de se retrouver seules et maintenant… Leurs corps étaient en ébullition par un simple regard…
Une fois le repas terminé, Eliza se cala contre le canapé puis tapota ses jambes pour faire comprendre à Sarah qu’elle voulait qu’elle s’y assoit…

La blonde hésita un instant, puis alla s’asseoir sur elle. Frissonnant déjà au contact du corps d’Eliza, elle ferma les yeux et un autre frisson la parcourut toute entière quand la brune releva ses cheveux pour embrasser délicatement sa nuque et son cou…

Sarah : El’…
Eliza : Quoi ? (Descendant sur son épaule) Ne me dis pas que tu as envie de suivre le film ? On n’a même pas vu le début…
Sarah : Non… Mais j’aurais aimé… Rester sage…

Elle posa ses doigts sur le ventre sur le ventre de Sarah, qui se cambra légèrement quand elle commença à lui caresser…

Eliza : Ma puce… Ca fait deux semaines que je me retiens… J’ai pas envie de rester sage…

Se faisant, elle allongea rapidement Sarah sur le canapé et s’empara de ses lèvres… Elle qui avait essayé de résister jusqu’à présent, n’en n’avait plus l’envie… Même si céder aux avances de la brune l’enfoncerait davantage dans le mensonge que devenait sa vie, elle se laissa aller… Et rendit le baiser plus sensuel… Elle enfouit ses mains dans les cheveux d’Eliza pour profiter de leur douceur, et laissait échapper des soupirs de plaisir entre les lèvres de la brune…

Qui sentit encore une fois son cœur la lâcher et son cerveau arrêter de fonctionner. Rien d’autre ne comptait plus quand Sarah était dans ses bras… Mais soudain on tambourina à la porte, et les deux actrices se regardèrent en fronçant les sourcils…

Sarah : Tu attends quelqu’un ?
Eliza :  Non…

Elles ne dirent plus un mot, espérant que la personne qui venait de les interrompre s’en aille… Mais il n’en fut rien, et on cogna à nouveau sur la porte….

« El’! C’est Abby ! Ouvre ! »
Eliza, soupirant : Oh non, pas elle…
Sarah : Je vais aller… Dans la chambre…
Eliza : Tu n’es pas obligée…

Pourtant, elle l’était un peu en quelque sorte… Sarah lui sourit doucement, pour lui faire comprendre que c’était la meilleure solution…

Sarah : Je préfère…

Elle se dégagea d’Eliza, et partit dans la chambre… La brune la regarda s’éloigner, soupira et s’énerva davantage en entendant sa voisine frapper encore… À contre cœur, elle se leva pour ouvrir la porte et que le bruit cesse enfin…

Eliza : Bon, qu’est-ce que tu me veux toi ?
Abby : Bonsoir à toi aussi…

Mais Eliza réalisa alors sur quel ton elle venait de lui parler…

Eliza : Ouais, pardon… Bonsoir… Qu’est-ce qui se passe ?
Abby, souriant : Je peux entrer ?
Eliza : Non… (Croisant les bras) Dis-moi ce qui se passe…
Abby, fronçant les sourcils : Tu n’es pas très aimable ce soir… Je te dérange ? (Voyant l’appartement, souriant) Tu es peut-être avec quelqu’un… (Souriant davantage) C’est elle ?
Eliza : Qui elle ?

Elle lui tendit un magazine et sourit de plus belle…

Abby : Elle !

Eliza se décomposa aussitôt en voyant le papier devant elle… Se voyant en photo avec Sarah… Elle prit le journal entre ses mains et lut à voix haute…

Eliza : « Jouer les femmes amoureuses dans la série leur a-t-il fait tourner la tête au point d’entamer une relation extra professionnelle ?… » (Après une pause) Mais qu’est-ce que c’est que ces conneries ?!
Abby, souriant : Alors est-ce que c’est vrai ? Vous êtes ensemble ?
Eliza : Quoi ? (La regardant) Non ! Mais non !

*****

De l’autre côté de l’appartement… Même si elle aurait sans aucun doute répondu la même chose qu’Eliza, Sarah se sentit néanmoins blessée par cette réponse et baissa légèrement les yeux…

*****

Abby : Oh… Je suis méga déçue… J’aurais adoré que tu sois lesbienne…
Eliza : Mais je suis pas… (S’énervant et lui rendant son magazine) Oh, mais faut arrêter de lire ce genre de presse Abby, ce ne sont que des conneries !
Abby : Pourtant y’a des trucs vrais… Des fois…
Eliza : Tant mieux pour toi… Maintenant sors de chez moi !
Abby, fronçant les sourcils : Mais… Je suis même pas rentrée…
Eliza : Et ben c’est pas plus mal ! Dégage, s’il te plaît !

La jeune femme partit, mais sourit néanmoins…

Abby : Je reviendrais quand tu seras plus aimable… (Faisant un clin d’œil) Et plus disponible…

Mais Eliza n’était pas d’humeur à plaisanter… Elle claqua fortement la porte, et soupira un grand coup… Déjà exaspérée par ce genre d’« intervention »…

Eliza : C’est ça !

Elle se dépêcha de se retourner, et vit Sarah sortir doucement de la chambre puis revenir dans le salon…

Eliza : Je suis désolée…
Sarah : Il fallait s’y attendre…
Eliza : Qu’elle vienne nous déranger ?
Sarah : À ce genre d’articles sur nous…
Eliza : Tu… Tu as entendu ?
Sarah : Oui… Et j’ai aussi vu ce dont elle parlé… (S’arrêtant devant elle) Ce n’est pas une surprise El’, je veux dire… On fait ce métier depuis assez longtemps pour savoir que c’était ce qui allait arriver…
Eliza : Et ça ne te dérange pas plus que ça ?
Sarah : Si, mais… Quoi que je fasse je ne pourrais rien y changer… Je ne pourrais jamais empêcher ces gens là de répandre leurs saloperies…

Eliza marqua alors une petite pause, réfléchissants aux paroles de la blonde…

Eliza : Waw… Tu le prends bien mieux que je ne l’aurais pensé… Et si jamais ils nous prennent en photo en train de nous embrasser ?
Sarah, souriant : Ca n’arrivera pas, puisqu’on ne s’embrassera pas en public…
Eliza : Ah… Tu le prends moins bien que je le pensais, en fait…

Elles se mirent à rire un instant. Elles devaient essayer de se détendre après que la voisine d’Eliza ait quelque peu alourdi l’atmosphère… Mais le visage de la brune s’assombrit encore quand elle redit…

Eliza : Je suis quand même désolée… Pour tout ce que ça va entraîner… Pour toi…

Sarah posa instinctivement ses deux mains sur les joues d’Eliza, et lui sourit tendrement…

Sarah : Hey, non… Je t’arrête tout de suite, là… Je t’ai déjà dit que tu n’étais pas la seule à ressentir quelque chose… Que si je n’étais pas attirée par toi moi aussi, je ne serais pas là… Alors mon bébé, je t’interdis de culpabiliser…

La brune inspira profondément et s’imprégna de ce petit nom que Sarah venait de lui donner… Elle ferma les yeux et se sentit flotter, plus légère que jamais…

Eliza : J’adore… Quand tu me parles comme ça…
Sarah, souriant : Je sais… (Se collant à elle) Bébé…
Eliza : Et tu voudrais que je reste sage après ça …?

Et l’air à la fois timide et provoquant… Sarah se mordilla légèrement la lèvre inférieure en déclarant…

Sarah : Non…

L’excitation d’Eliza s’intensifia quand elle vit l’expression de la blonde. Elle la saisit par la taille, et l’allongea sur le comptoir de la cuisine puis l’embrassa… Les jambes de Sarah l’emprisonnèrent, et elle commença à la débarrasser de ses vêtements… Elle s’était retenue trop longtemps… Entre cette soirée et ces dernières semaines…

Sarah aussi avait attendu trop longtemps les lèvres d’Eliza… Tandis qu’elles s’embrassaient, le pantalon de la blonde se retrouva au sol et elle ne fut plus qu’en sous-vêtements quand Eliza glissa sa main sous son string… Arrachant chez les deux filles un soupir de satisfaction… Ce contact empli de désir et d’empressement les enveloppa toutes les deux dans une douce chaleur…

En immisçant ses doigts entre les lèvres intimes de Sarah, Eliza sentait son désir augmenter encore… Et Sarah se laissa complètement aller… Elle n’était pas parvenue à résister très longtemps… Mais elle avait tellement apprécié leur étreinte d’il y a deux semaines qu’elle n’avait cessé d’y repenser depuis… Espérant au plus vite qu’Eliza lui refasse l’amour… Et la sorte de cette routine qu’était devenue sa vie auprès de Freddie… Elle retrouvait ainsi les passions des premières fois… Et ressortait toute cette frustration accumulée au fil des années… Tout dans les gestes d’Eliza la transportait dans un autre monde… Et ce n’est plus sans aucune gêne qu’elle lâcha un long gémissement de plaisir quand la jouissance la gagna, et se mit à trembler…

Eliza la rejoignit dans son soupir, et alla se gorger du parfum de la blonde puis embrassa son cou…

Eliza : Mmmm… C’est trop… Bon…

Haletante, Sarah se mit à sourire… Amusée par la phrase d’Eliza…

Sarah : C’est plutôt… À moi… De dire ça… Mon ange… Je ne t’ai… Même pas touché…
Eliza, soupirant : Y’a pas eu besoin… J’ai joui rien qu’en te regardant, ma princesse…

Le cœur de Sarah rata un battement… Elle n’avait jamais connu une étreinte d’une telle puissance… Où son partenaire était avant tout préoccupé par son plaisir à elle… Et jamais elle n’aurait imaginé que cela puisse lui arriver dans les bras d’Eliza…

*****

Plusieurs heures après, sur le canapé… Les deux actrices, le corps encore tremblant et transpirant, s’observaient… Sarah retraçait le visage d’Eliza de ses doigts…

Sarah : Et si tu mettais un autre film ?
Eliza : C’est ça ! Pour qu’on voit encore le début mais pas la fin ?

Sarah plongea plus intensément son regard dans celui d’Eliza, et lui dit en soupirant…

Sarah : J’ai envie de toi…
Eliza, riant : Je croyais que tu voulais voir un film ?
Sarah : T’as qu’à mettre un de tes films… (L’embrassant et souriant) Comme ça je peux te mater à la télé… Et profiter de ton corps sexy en même temps…
Eliza : Je n’ai aucun de mes films… Je suis pas assez narcissique pour ça…

Faussement déçue, Sarah afficha une petite moue de déception…

Sarah : Oh… Dommage… (Souriant) La prochaine fois j’en apporte… (L’embrassant) Plein…
Eliza, souriant : Tu devrais plutôt les regarder quand tu es seule, comme ça tu penseras à moi…

Passant désormais la main dans les cheveux de la brune, Sarah déclara en souriant tendrement…

Sarah : Je n’ai pas besoin de ça pour penser à toi…

Et la brune soupira… Elle avait toujours du mal à réaliser qu’elle était avec Sarah, et qu’elle lui disait toutes ces belles choses… Puis elle repartit l’embrasser… Goûtant à la douceur de ses lèvres et la volupté de sa langue…

*****

Passage peut-être un peu court, non ? Interrogatif Bon ben la suite plus tôt, alors ^^.
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
alfrank
Eclos de l'Oeuf
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4

avatar


Voir le profil
« Répondre #24 le: 15 Mars 2009 à 15:42:53 »

Les jours passent et les sentiments grandissent. Il faut toujours que les médias s'en mèle. C'est ce qui va amener nos deux actrices, à démèler leurs sentiments. Leurs questionnements vont leurs  permertre de voir où sont leurs prioritées dans la vie.
Les descriptions du non-verbale sont toujours très bien  Combat Combat :giles:décritent.

Marci!!! pour celle belle suite.  La plume est la libertée cas choisis la pensée pour pouvoir s'exprimer.
                                       Alfrank
Journalisée

Pour supporter le difficile et l'inutile
Y'a l'tour de l'île, quarante-deux milles de choses tranquilles

Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé

Poète québécois, FÉLIX LECLERS
Aeryn
Sorcière au Foyer
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 374



Voir le profil WWW
« Répondre #25 le: 16 Mars 2009 à 19:13:29 »

Merci à alfrank de me rappeler qu'il faut que je poste la suite ! XD
-Passage NC-17- Tire la langue

******

Quand Sarah se réveilla, le lendemain matin… Comme la fois précédente, elle regarda Eliza dormir… Essayant de remettre en place toutes ses pensées, ainsi que toutes ses émotions… Sans parler des conséquences que tout cela impliquerait… Sur sa vie, sa famille, son mari… Son mari qui avait dû rentrer chez eux, et voir la maison vide… Encore une fois… Sarah soupira et retraça de ses yeux les courbes parfaites du corps de la brune allongée à côté d’elle… Puis ses mains vinrent refaire le même chemin et elle se mit à frissonner. Tout comme elle sentit qu’Eliza frissonnait déjà, bien qu’elle ne fut pas encore réveillée… Puis Sarah se leva, alla chercher son rouge à lèvres ainsi que son appareil photo dans son sac, et revint dans la chambre. Délicatement, elle glissa sous les draps et se retrouva assise sur les fesses d’Eliza… En esquissant ce mouvement, Sarah sentit déjà ce désir monter en elle… De sa main, elle caressa le dos de la brune, puis elle prit son rouge à lèvres et commença à écrire sur le haut de sa fesse gauche…

Ce contact plutôt inattendu troubla la jeune femme qui sursauta et frissonna de nouveau… Que pouvait bien lui faire Sarah ? Puis elle comprit et se mit à sourire…

Eliza : J’aurais fini par l’avoir mon autographe…

La blonde sourit en réalisant qu’Eliza était réveillée, et qu’elle l’avait senti…

Eliza : Qu’est-ce que tu m’as fait ?
Sarah, souriant : Ton prénom… Et le mien… Dans un joli petit cœur…

Et la brune était plus qu’attendrie par tout ce que faisait et disait Sarah…

Eliza : Tu aimerais que je me fasse tatouer ton prénom ?

Mais la blonde fut tellement surprise, qu’elle en ouvrit légèrement la bouche… Ne s’attendant pas du tout à ça…

Sarah : Euh… Je sais pas… (Tentant de se reprendre) Je peux pas… Te demander un truc pareil… Puisque moi… Je ne pourrais pas le faire… (Souriant) Même si ça… Me plairait… Beaucoup…
Eliza : C’est pas toi qui me le demande, Sarah… J’en ai envie…

Eliza se retourna pour la regarder et lui sourire tendrement. C’est vrai qu’elle en avait envie… Au moins elle l’aurait dans la peau dans tous les sens du terme…

Sarah prit cette fois l’appareil photo et commença à prendre des clichés d’Eliza…

Mais cette dernière fronça immédiatement les sourcils…

Eliza : Qu’est-ce que tu fais ?
Sarah, souriant : Je prends ton corps sublime en photo, mon bébé…

La brune frissonna encore… Elle ne comptait plus les fois où son cœur menaçait de s’arrêter tellement tout ce qu’elle ressentait exacerbait ses émotions… Eliza se releva doucement et s’assit en tailleur sur le lit…

Sarah vint se coller contre son dos et l’enlacer. Et comme si elle avait lu précédemment dans ses pensées… Elle embrassa délicatement l’épaule d’Eliza et lui soupira doucement…

Sarah : Mon cœur bat si vite… Quand je suis avec toi…

Eliza qui avait récupéré l’appareil photo, ferma les yeux un instant sous le trouble qui venait de la gagner… Puis elle prit une photo en cadrant leurs visages, reposa l’appareil et dit à Sarah…

Eliza : Tu pourras me la donner ?

La ne put s’empêcher de sourire, et de lui lancer, taquine…

Sarah : Je croyais que tu n’étais pas narcissique ?
Eliza, souriant : Juste celle-là, Sarah…

La blonde se mit à sourire et embrassa de nouveau son épaule, tandis qu’une main glissait le long du dos d’Eliza, et que l’autre descendait vers son ventre…

Et la brune crut défaillir quand elle sentit les deux mains de Sarah dans son intimité. Elle ferma les yeux, fut prise de vertiges et se cambra contre la poitrine de Sarah… Les lèvres entre ouvertes, et le souffle saccadé, elle amena sa main dans les cheveux de la blonde. Mais elle tira légèrement dessus, et fronça les sourcils quand une des mains de Sarah quitta rapidement son sexe…

Pour s’emparer de l’appareil photo sur le matelas… Elle cadra sur leurs visages, se focalisant sur celui d’Eliza et au plaisir qu’elle prenait… Mais qui elle ne voyait pas ce que Sarah faisait… Ni qu’elle enclencha la vidéo… Elle embrassa encore son cou et accéléra les mouvements de ses doigts dans l’intimité d’Eliza. Et quand celle-ci fut sur le point de jouir, elle dit d’une voix haletante…

Eliza : Je t’aime…!

Et ces mots furent encore comme un électrochoc pour Sarah qui lâcha l’appareil… Et de sa main libre vint prendre le visage d’Eliza pour l’embrasser passionnément… Et Eliza atteignit ainsi son orgasme, se relâchant contre la poitrine de Sarah… L’appareil continuait de filmer, mais ne pouvait enregistrer que les soupirs et les gémissements…

******

En fin de matinée, dans la cuisine… Sarah, à demi nue, préparait son petit déjeuner. Bien que l’heure approchait plus du déjeuner… Debout derrière le comptoir, elle étalait la confiture sur ses tartines et se lécha le doigt quand Eliza arriva derrière elle… Mais complètement nue… Elle sourit en constatant que la brune ne s’était pas donné la peine de s’habiller… Mais elle n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps qu’elle la fit se retourner pour capturer ses lèvres… Elles ne s’étaient quittées qu’il y a quelques minutes à peine, mais étaient déjà en état de manque… Eliza retira le haut de Sarah qui se retrouva seins nus et descendit la débarrasser de son string…

Sarah, souriant : Tu peux me dire pourquoi je me suis rhabillée ?

Eliza lui retira son sous-vêtement, et lui embrassa le ventre…

Eliza : Pour que ce soit moi qui te déshabille…

Et la brune embrassa délicatement le sexe de Sarah… Qui frémit au contact de ses lèvres… Elle mit ses mains en arrière sur le comptoir mais ne regardant pas où elle les posa, l’assiette de tartines tomba au sol… Suivie de près par Sarah qui ne tenait plus sur ses jambes, tant Eliza lui procurait du plaisir… Elles se retrouvèrent allongées sur le carrelage de la cuisine et quand Eliza remonta vers le visage de Sarah, celle-ci lui dit dans un souffle…

Sarah : Désolée pour l’assiette… Mais c’est…

Elle sentit l’instant d’après les doigts d’Eliza s’insinuer en elle, et ne put s’empêcher de frissonner…

Sarah : Ta faute…

La brune sourit et récupéra un peu de confiture qu’elle étala d’abord sur les lèvres de Sarah et puis dans son cou et sur un de ses seins… La blonde se cambra en sentant ce froid sur son téton, suivi des lèvres d’Eliza qui la mordit légèrement, enlevant toute trace de confiture… Et de sa langue elle la débarrassa de ce qui restait sur son cou… Puis s’empara de ses lèvres, faisant danser sa langue avec la sienne… Amusée, Sarah rouvrit les yeux et demanda à Eliza, le sourire au coin des lèvres…

Sarah : Baiser à la confiture ?

Et la brune afficha un regard prédateur… Elle lui rendit cependant son sourire, et lui répondit d’une voix suave…

Eliza : Baiser à la Eliza…

La blonde agrippa les cheveux d’Eliza et de ce geste, la colla davantage contre elle…

Sarah : C’est que j’en deviens accro…

Et la brune sourit, car c’était bien ce qu’elle espérait… Elle referma ses lèvres sur celles de Sarah et cette dernière se mit à trembler quand elle atteignit son orgasme…

*****

Tandis qu’Eliza fut sous la douche, Sarah feuilletait les magazines de la brune… Assise sur le canapé, attendant patiemment qu’Eliza sorte de la salle de bain. Et pendant qu’elle attendait, le téléphone se mit à sonner… D’abord une sonnerie, puis deux… Et poussée par sa curiosité, elle n’attendit pas la troisième sonnerie pour décrocher…

Sarah : Appartement d’Eliza Dushku, Sarah au téléphone…
« Sarah ?! Oh comme je suis contente de vous entendre ! »

Et Sarah fronça automatiquement les sourcils…

« Comment allez-vous ? »
Sarah : Euh, je vais… Bien, mais qui êtes-vous ?
« (Souriant) Je suis la maman d’Eliza… »
Sarah, relevant les sourcils : Oh… Enchantée…
« Non, c’est moi… Bon, puisque ma fille ne se donnera pas la peine de le faire… Je vais prendre les devants… Vous êtes invitées à venir manger chez moi demain… »

Sarah marqua une légère pause, réfléchissant rapidement…

Sarah : Chez vous… À Boston…
« Oui, c’est là que j’habite Sarah… »
Sarah : Ah oui, mais…
« (La coupant) Et inutile de discuter ! Si ma fille est en vacances, je suppose que vous l’êtes aussi… »
Sarah : Mais, c’est-à-dire que…
« (La coupant encore) Alors on se voit demain… »

La blonde resta perplexe face au comportement de la mère d’Eliza… Celle-ci apparut justement à l’embrasure de la porte et marcha vers elle…

Sarah : Eliza vient justement de sortir de la douche, est-ce que vous voulez lui parler ?
« Non je vous remercie, c’est à vous que je voulais parler… »
Sarah : Bon… Très bien…
« (Enthousiaste) À demain ! »

Elle raccrocha et regarda la brune assise en face, aussi perplexe qu’elle. Déjà surprise qu’elle réponde au téléphone…

Eliza : C’était qui ?
Sarah : Ta mère… Elle nous a invitées à venir chez elle… Demain…

Mais Eliza se releva en vitesse, surprise…

Eliza : Demain ?! Mais pourquoi t’as pas dit non ?!
Sarah : Ben… J’ai pas eu l’occasion figure-toi ! J’ai pas eu l’occasion de dire oui non plus, d’ailleurs… Ni quoi que ce soit d’autre…

Eliza, hors d’elle, porta une main à sa bouche et soupira…

Eliza : Je vais la tuer…

Comment sa mère avait-elle pu oser… Elle se radoucit néanmoins quand elle se rassit devant Sarah…

Eliza : Et toi, est-ce que tu veux… Y aller ?
Sarah, souriant : Je serais ravie de rencontrer ta mère…
Eliza : Il faut que tu saches qu’il y aura probablement mes frères…
Sarah : Tu en as… Trois c’est ça ?
Eliza : Oui…
Sarah : S’ils sont tous comme Nate, ça devrait aller…
Eliza, souriant : Ouais, ils sont géniaux…

Et la brune se détendit encore… Ravie de la réponse de Sarah…

Eliza : Tu es sûre de vouloir y aller ?
Sarah : Tout à fait ! Je passe chez moi récupérer quelques affaires et on y va…
Eliza, relevant les sourcils : Ce soir ?!
Sarah : Bien sûr !

La blonde afficha un sourire si magnifique qu’Eliza ne put se retenir de venir l’embrasser…

*****

Freddie marchait péniblement dans la maison. Se passant les mains sur son visage, il tentait de se réveiller lentement… Mais son mal de tête lui martelait le crâne… Il était rentré tôt dans la matinée, dans un piteux état… Il alla dans la cuisine regarder ce qu’il y avait à manger dans le frigo, puis attrapa un verre qu’il remplit d’eau et se dirigea dans la salle de bain… Et prit un cachet d’aspirine dans la pharmacie. En voulant retourner dans la cuisine, Freddie aperçut l’alliance de Sarah sur le rebord de l’évier… Il fronça les sourcils en se demandant pourquoi sa femme l’avait laissé là… Il la mit dans sa poche et repartit dans la cuisine, où il s’assit sur un tabouret et but son aspirine… Espérant que son mal de tête cesse… Mais le silence fut de courte durée, quand il entendit la porte d’entrée se claquer et que Sarah arriva vers lui, affichant une joie évidente… Elle vint l’embrasser sur la joue…

Sarah : Bonjour, mon chéri !

Mais Freddie avait toujours mal à la tête, et voir Sarah si enjouée de bon matin n’arrangeait rien à sa situation…

Freddie : Wow !… Un peu moins fort s’il te plaît, Sarah…

Et celle-ci fut immédiatement intriguée par son comportement…

Sarah : Tu as la gueule de bois ?
Freddie : Ouais… On peut dire ça…
Sarah, soupirant : Voilà pourquoi je n’aime pas quand tu sors sans moi ! Je ne sais jamais comment tu vas finir !
Freddie : Ouais, ben tant mieux que t’aies pas été là…
Sarah : Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé à cette soirée ?
Freddie : J’aimerais bien le savoir, moi aussi… Je me souviens pas de la moitié…

Et Sarah le regarda, à la fois énervée et résignée…

Freddie en profita pour sortir la bague de sa poche…

Freddie : J’ai trouvé ça dans la salle de bain… C’est normal ?

Et le souffle de la blonde se coupa… Elle avait complètement oublié son alliance ! Ce qui, implicitement, signifiait qu’elle avait également oublié son mari… Elle la récupéra sans plus attendre, et se mit à bafouiller…

Sarah : Euh, j’ai dû… La laver hier… Et je l’ai oublié… (Tentant de changer de sujet) Tu ne devrais pas boire autant, Fred !
Freddie : Oh, Sarah… J’étais avec les copains ! Et puis t’étais où toi ?

Les questions de son mari la mettaient de plus en plus mal à l’aise…

Sarah : Chez… Une amie…
Freddie : T’as dormi là bas ?
Sarah : Oui…

Enfin si l’on pouvait appeler ça dormir…

Sarah : D’ailleurs je vais partir quelques jours avec elle… En Floride…
Freddie : En Floride ? (Plissant les yeux) Avec qui déjà ?
Sarah : Je viens de te le dire… Une amie…
Freddie : Celle qui va pas bien ?
Sarah : Oui, voilà…
Freddie : Et je te vois quand là dedans, moi ?
Sarah : Oh, Fred… On s’est vu tous les jours ces dernières semaines !
Freddie : Ah ben tu aimes passer du temps avec ton mari, toi…

Sarah se mit à sourire, amusée elle-même par son attitude, et s’approcha de Freddie…

Sarah : Mon cœur… Ce n’est que pour quelques jours… Et dès que je reviens, si tu veux, nous aussi on pourrait partir…
Freddie, souriant : C’est un bon compromis…

Il attira sa femme contre lui et l’embrassa tendrement… S’il devait être séparé de Sarah quelques jours… Il fallait qu’il s’imprègne du goût de ses lèvres et de la douceur de ses baisers…

Puis la blonde se dégagea et partit préparer ses affaires, mais Freddie lui lança tout en buvant son verre…

Freddie : Et n’oublie pas ton alliance !

Et Sarah soupira… Elle s’en voudrait si elle ne la prenait pas, cette fois… Mais Eliza aussi lui en voudrait… Elle la fit tourner sur son doigt puis finalement, la garda. Et termina de boucler ses valises…

******

Quelques minutes plus tard, Eliza roulait en direction de l’aéroport…

Et Sarah se tourna vers elle, avec une légère appréhension…

Sarah : Et s’ils ne m’aiment pas ?
Eliza, souriant : Ca n’est pas possible, Sarah…
Sarah : Qu’est-ce que tu en sais ? Tu n’es pas dans leur tête…
Eliza : Non, mais je connais bien mes frères… On a toujours eu à peu près les mêmes goûts… Et crois-le ou non, mais quand j’étais gamine j’étais un vrai garçon manqué… (Faisant un geste de la main) D’ailleurs je suis sûre que ma mère te sortira mes vieux albums photos…

En songeant à cette possibilité qui lui plaisait énormément… Sarah sourit largement…

Sarah : Tu devrais être trop mignonne !
Eliza : C’est ça, vas-y… Fous-toi de moi…

La blonde lui sourit tendrement… Elle avait hâte de faire connaissance avec la famille d’Eliza… Mais angoissait terriblement… La sonnerie de son portable la fit sursauter, mais elle sourit en voyant qu’il s’agissait d’Alyson…

Sarah : Salut toi !
Alyson : Salut Sarah… Qu’est-ce que tu fais ?
Sarah : Et bien… (Souriant et regardant Eliza) Je roule !
Alyson : Ah… Tu es en route pour me rejoindre ?

Perplexe, elle fronça instantanément les sourcils…

Sarah : Te rejoindre ?
Alyson : Ne me dis pas que tu as oublié qu’on devait faire du shopping ?

Sarah se décomposa aussitôt… Effectivement, elle avait complètement oublié…

Sarah : En fait si… Je suis désolée…
Alyson, souriant : Bon… C’est pas grave… Tu fais quoi du coup ?

Hésitant un instant, l’actrice se tourna vers Eliza…

Sarah : Euh, je suis… Avec Eliza… Et on va partir quelques jours en vacances…

La rousse, faussement choquée, dit à Sarah pour s’amuser…

Alyson : Et vous ne m’avez pas invitée ?!

Mais, Sarah qui n’avait pas capté le ton ironique de cette question… Se mit à bafouiller, carrément gênée…

Sarah : Euh… Ben… Ca s’est un peu décidé à la dernière minute…
Alyson : Je plaisante Sarah… Amusez-vous bien toutes les deux…

Rassurée, le sourire revint sur les lèvres de Sarah…

Sarah : Merci… Passe le bonjour à Alexis de notre part…

Alyson non plus ne lâchait plus son sourire, en réalisant l’adjectif que son amie venait d’utiliser…

Alyson : Oui… Toi aussi à Eliza…

Sarah raccrocha et regarda la brune, puis son téléphone…

Sarah : Al’ te passe le bonjour…
Eliza : Tu devais passer l’après-midi avec elle ?
Sarah, la regardant : Oui… Mais j’avais complètement oublié !

Et la brune afficha un sourire en coin…

Sarah, l’imitant : C’est ta faute ça…

Et elles ne quittèrent pas leurs sourires jusqu’à l’aéroport…

*****

Et à bord de l’appareil… Les hôtesses regardaient sans gêne les deux actrices sur leurs sièges…

« (Souriant) Les rumeurs sont vraies, alors… »
« De quelles rumeurs est-ce que tu parles ? »
« Toi, tu ne lis pas la presse people… »
« Non, j’ai pas de temps à perdre avec ces bêtises… »
« (Souriant) Alors je vais te le faire rattraper, ton temps… »

Elle lui tendit un magazine et pointa son doigt sur une des photos…

« Lis… »
« (Fronçant les sourcils) ‘Faith et Buffy… Un couple dans la série… Et dans la vie ?…’ (Après une pause, regardant Eliza et Sarah) Attends, mais c’est pas …? »
« (La coupant, souriant) Si ! »
« (Relevant les sourcils) Et elles sont …? »
« On dirait bien… »
« Waw… Effectivement on en apprend des trucs, finalement… »

*****

Le revers de la main d’Eliza était posé sur la cuisse de Sarah… Celle-ci lui caressait délicatement la paume tout en la regardant et en lui souriant tendrement…

Et la brune affichait un léger sourire en coin, que la blonde ne tarda pas à imiter…

Eliza : Alors… Mon avenir ça dit quoi ?
Sarah : Mmm… Que d’ici quelques heures… Une actrice blonde sexy te fera prendre ton pied…

Eliza releva les sourcils, surprise et amusée par cette réplique…

Eliza : Une actrice blonde sexy ?

Sarah la regarda encore plus intensément, et se mit à frissonner…

Sarah : Oui… (Se mordant la lèvre inférieure) Tu as une idée de qui ça peut être ?
Eliza : Hm, attends laisse-moi deviner… Quelle actrice blonde sexy serait assez décoincée pour me faire prendre mon pied ? (Plissant les yeux) Kristen Bell ? Hayden Panettiere ? Non, trop jeunes… Mm Jessica Alba ? (Grimaçant) Non je la préférais en brune… (Souriant) Je sais ! Kate Winslet !

La blonde sourit et hocha la tête de façon négative… Continuant de plonger son regard coquin dans celui d’Eliza…

Eliza : Aucune de toutes celles-là ? (Souriant en coin) Alors va falloir me rafraîchir la mémoire…

Sarah glissa alors une main sur la cuisse d’Eliza, et amena son autre main jusqu’à sa bouche où elle y déposa quelques baisers… Puis remonta le long de son bras, son épaule et son cou…

Sarah : Et maintenant ? (Embrassant sa joue) Ca te revient ?

Et maintenant, c’était Eliza qui ne pouvait plus contrôler ses frissons…

Eliza : Oui… Oui… Je vois très bien, là… C’est Sarah… (Lui volant un baiser) Michelle… (L’embrassant encore) Gellar… (Souriant) La seule et unique actrice blonde qui a réussi à me faire perdre la tête…

Et Sarah inspira profondément en plongeant ses yeux dans ceux de la brune… Elle savait trouver les mots pour la rendre toute chose… Et elle devenait de plus en plus dépendante d’elle… Et cela commençait à l’effrayer…

*****

De l’autre côté de l’avion, les deux hôtesses discutaient toujours d’Eliza et Sarah tout en les regardant…

« (Souriant) Là, il n’y a plus aucun doute possible… (Partant) Je vais aller les voir ! »
« (La retenant par le bras) Hé ! Tu ne vas aller nulle part ! »
« T’es dingue ! C’est le scoop de l’année, je vais pas rester là !… »
« Je me doute bien… Mais elles doivent déjà être suffisamment harcelées, alors tu vas pas en rajouter… Laisse-les profiter du vol tranquilles… »
« (Souriant en coin) Tu as l’air de prendre ça drôlement à cœur… (Relevant un sourcil) M’aurais-tu caché des choses sur ta sexualité ? »
« Oh, va te faire foutre ! Je dis juste que tout le monde a le droit d’avoir une vie privée… Même ces personnes là qui ont choisi d’avoir une vie publique… (Souriant en coin) Alors c’est moi qui vais aller les voir… »

Et elle partit sans laisser le temps à sa collègue de réagir, si ce n’est pour ouvrir la bouche de stupéfaction…
Elle s’arrêta devant les deux actrices avec son chariot rempli de gâteaux. Tout sourire, elle leur proposa de choisir et la blonde prit un « délice aux noisettes » accompagné d’un nappage à la vanille alors que la brune se contenta d’un brownie.

Sarah commença à manger, alors qu’Eliza ne put s’empêcher de regarder l’hôtesse qui s’était penchée devant elle…

Sarah : Au moins je connais un bon moyen d’éliminer toutes ces calories !

Elle se mit à sourire et regarda Eliza…

Sarah : Pas vrai El’?

Mais la brune ne répondit pas… Elle n’avait tout simplement entendu, et Sarah haussa la voix, déjà quelque peu énervée…

Sarah : El’!

Cette fois-ci, Eliza se retourna vivement vers Sarah, surprise par l’intonation qu’elle venait de prendre…

Eliza : Oui, quoi ?!
Sarah : T’as écouté ce que je viens de dire ?

Plutôt mal à l’aise, Eliza s’empressa de répondre…

Eliza : Euh… Oui… Oui… Bien sûr…
Sarah : C’est ça… (Réalisant où les yeux d’Eliza s’étaient posés) Attends une seconde… Tu matais ses fesses…

Et l’actrice brune était maintenant très embarrassée…

Eliza : Nooonnn…
Sarah : Oh que si, que tu les matais !
Eliza : Je te dis que non !

Mais Sarah réalisa qu’elle était de plus en plus jalouse… Elle alla se caler contre le hublot et se remit à manger son gâteau en silence, plus énervée que jamais…

Eliza : Oh, je t’en prie Sarah… (Souriant) Ne te mets pas à bouder… Tu es la seule que je regarde et que j’aime !

Elle se pencha près de sa joue dans l’espoir d’atteindre ses lèvres mais Sarah, toujours sous le coup de la jalousie, amena rapidement son gâteau sur la bouche d’Eliza, la coupant dans son élan… Et celle-ci se retrouva badigeonnée de tout le nappage à la vanille… Elle soupira et commença à se nettoyer… Elle ne vit pas que Sarah se mit à rire doucement…

*****

Le soir, elles atterrirent et louèrent immédiatement une voiture. Elles roulèrent près d’une demi-heure avant d’arriver à destination… Dans une maison à l’écart de la ville, entourée d’un grand jardin. La nuit était déjà tombée et elles allèrent directement se coucher. Toutes deux épuisées par ce long voyage… La brune fut la première à s’endormir. Se retrouver dans la maison de son enfance lui faisait toujours cet effet, et elle s’endormait à chaque fois comme un bébé…

Blottie dans ses bras, Sarah elle, était plus que fatiguée mais ne pouvait s’endormir comme le faisait Eliza… Elle était fatiguée physiquement, moralement et émotionnellement… Ce vol lui avait encore fait comprendre qu’Eliza avait prit une place énorme dans son cœur et dans sa vie… Ne voulant plus réfléchir à tout ça, elle tenta de s’endormit à son tour…

*****
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
alfrank
Eclos de l'Oeuf
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4

avatar


Voir le profil
« Répondre #26 le: 17 Avril 2009 à 02:41:00 »

Belle suite

Les petits gestes renferment beaucoup de non dit, comme l'oubli de l'alliance. Ils nous démontrent que l'amour peut nous fermer au reste de monde pour quelque instants. La rencontre avec les parents d'Éliza, est pour Sarah une étape importantedans sa nouvelle relation.

Marci!!!   
Journalisée

Pour supporter le difficile et l'inutile
Y'a l'tour de l'île, quarante-deux milles de choses tranquilles

Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé

Poète québécois, FÉLIX LECLERS
Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 12 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Alpi & Teo & Gfx Google a visité dernièrement cette page 13 Novembre 2017 à 18:53:13
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
                  Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit