Seri'nfinity

Forum Menu

Identifiant:  
Mot de passe:

Nouvelles


Pages: 1 [2] 3 4 5 ... 16   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le Pilototest  (Lu 72862 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Heather
A la Recherche des Boules de Cristal
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 596



Voir le profil WWW
« Répondre #15 le: 22 Mars 2008 à 16:51:28 »

Roh, mais il n'y a jamais de retards voyons... Tire la langue Tant que ça fait pas dix ans que la série a été arrêtée... Rires
Disons qu'après, ma mémoire flanche  Honte Being Human, je l'ai vu fin février  Arf

Citation
Ca a l'air plutôt sympathique cette histoire (le fantôme, dans un autre genre, me rappelerait un mix entre Thelma et le fantôme Denis de Cordélia... Rires Enfin, juste à la lecture, hein... Honte ).
Le processus de "découverte" du fantôme m'a fait penser également à Cordelia et son fantôme, sauf que là, le fantôme est vraiment un personnage à part entière très "réel". En fait, le fait que des gens puissent la voir, la considérer comme une personne, ça fait qu'elle devient progressivement quasiment "normal".

Citation
J'espère que ça se fera, parce que c'est une idée originale qui peut amener de bonnes situations...
A mon avis, ça pourrait être sympathique, avec un potentiel intéressant, et totalement ton genre aussi.
Et même que ton imagination pourrait par moment découvrir un certain "subtext" entre le loup garou et le vampire Tire la langue

Citation
C'est plutôt tendance quoi ? Unsure Comique ? Dramatique ?
Il est toujours plus difficile de définir clairement un ton pour les fictions anglaises par rapport aux US, vous ne trouvez pas ?
C'est du drama globalement, mais avec ces petits touches d'humour noir, cette petite prise de distance typiquement britannique, ton caractéristique qu'on retrouve dans nombre de leur série.
Si bien que tout en étant un drama, ça n'empêche pas de faire sourire, et ça ne se prend pas non plus trop au sérieux. La british touch savamment dosée, somme toute.
« Dernière édition: 22 Mars 2008 à 16:53:22 par Heather » Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Nakayomi
Etre de Lumière
Administrateur
Chasseur d'Anomalies Temporelles
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 223


Dans les Bras d'Eddie

Voir le profil WWW
« Répondre #16 le: 22 Mars 2008 à 18:06:01 »

Disons qu'après, ma mémoire flanche  Honte Being Human, je l'ai vu fin février  Arf
Comme ça, tu fais dans la sensation globale... Tire la langue J'connais le problème... Honte
Citation
Et même que ton imagination pourrait par moment découvrir un certain "subtext" entre le loup garou et le vampire Tire la langue
Vive les couples mixtes... Rires
Messieurs dames de la BBC, vous n'avez plus qu'à entendre mes supplications... Prière
C'est le genre d'info qui tombe à une période donnée comme aux USA pour ces "pilotes" ou il faut prendre son mal en patience et juste attendre une annonce ? Honte Unsure (Naka qui découvre comment fonctionne la télé anglaise... Embarrassé )

Citation
Il est toujours plus difficile de définir clairement un ton pour les fictions anglaises par rapport aux US, vous ne trouvez pas ?
C'est vrai que c'est peut-être encore moins hermétique que les fictions US (qui ne le sont plus forcément beaucoup non plus)... Honte En fait, je me demandais surtout parce que ça aurait pu être un genre de sitcom (Loup-Garou du Campus version adultes ? Tire la langue)
Merci pour les p'tits renseignements... Content
Journalisée

Heather
A la Recherche des Boules de Cristal
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 596



Voir le profil WWW
« Répondre #17 le: 26 Mars 2008 à 13:52:13 »

John Adams est une production HBO, qui s'inscrit dans la lignée des précédentes mini-séries nées de cette association fructueuse.

C'est une mini-série qui comportera en tout sept épisodes, d'une durée entre 1h et 1h30.
Elle est diffusée depuis mars 2008 sur HBO.

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty

Ca parle de quoi & c'est avec qui ?
Basée sur la biographie écrite par David McCullough, John Adams est une mini-série de HBO (2008) composée de 7 épisodes. Elle met en scène Paul Giamatti (L'Illusioniste, Cinderella Man...) dans le rôle titre et Laura Linney (Love Actually, Mystic River, Kinsey, The Truman Show...) dans le rôle d'Abigail Adams. Cette mini-série épique explore l'Histoire américaine à travers un de ses plus célèbres pères fondateurs : John Adams (30 octobre 1735 - 4 juillet 1826). Cet homme fut le 1er vice-président des États-Unis (1789-1797), puis le 2e président des États-Unis d'Amérique (1797-1801). Il joua un rôle important dans la Révolution américaine.

Avec aussi : Stephen Dillane (Thomas Jefferson), Danny Huston (Samuel Adams), David Morse (George Washington), Sarah Polley (Nabby Adams/Abigail Adams Smith), Tom Wilkinson (Benjamin Franklin), Rufus Sewell (Alexander Hamilton)... La mini-série a pour producteurs exécutifs Tom Hanks et Gary Goetzman, pour scénariste Kirk Ellis et pour réalisateur Tom Hooper.
(source : www.serieslive.com)


Avis
Hier soir, j'étais partie pour simplement regarder le premier épisode, un peu curieuse, mais me demandant aussi si je n'allais pas tomber sur une fiction vraiment trop "américaine" et "documentaire" qui risquerait d'être un peu indigeste. Trois heures plus tard, j'avais enchaîné les trois premiers épisodes à ce jour diffusées, incapable de m'arrêter. Honte

Finalement, je me suis laissée prendre par le souffle de l'histoire, en dépit d'une vue quand même très "américaine", d'une vision de la cour de France qui restera dans les mémoires (cf épisode 3). C'est très figé, en un sens théâtral -amateurs d'action passaient votre chemin. A ce sujet, l'épisode 2 qui se concentre sur les débats entre délégués des colonies sur le fait de prononcer l'indépendance ou non, offre un quasi huis clos pendant une bonne moitié d'épisode, qui est très significative. Il faut aimer les scènes fixes et les discussions-débats formelles pour ne pas s'ennuyer. Personnellement, après quelques minutes pour rentrer dans l'histoire lors du premier épisode, je n'ai pas vu le temps passer.
C'est donc une fiction historique qui s'apparente à une véritable fresque qui va couvrir de nombreux évènements : l'épisode 1 traite du "massacre de boston" (1770), et nous sommes sensés allés jusqu'à la mort d'Adams en 1826. Les années défilent donc assez vite, il n'est pas inutile d'avoir une chronologie succincte à portée de cliques histoire d'identifier certaines références. On a l'impression par moment que dans cet effort de synthèse, les scénaristes en perdent un peu aussi leur plume, s'efforçant finalement de dire un maximum de choses, en un minimum de temps et de dialogues. L'exercice n'est pas toujours aisé et donne un peu l'impression parfois de sauter des étapes ou de semi-avances rapides, mais cela n'altère cependant pas la cohérence et la force du récit.

Je suis sans doute un assez bon public, et le sujet de départ aiguisait ma curiosité, mais il faut quand même bien précisé que c'est avant tout la vie de John Adams qui est retranscrite. Par exemple, le troisième épisode, c'est en Europe, hors de son élément, qu'il se déroule, tranchant donc avec le second épisode où nous avions finalement principalement les founding fathers. L'intérêt de se concentrer sur un personnage plus qu'un évènement, c'est que cela offre une approche plus spécifique sur l'évènement en question, mais aussi cela permet d'avoir une vue plus large. L'évènement est une toile de fond, mais n'est pas le sujet principal (on évite donc aussi peut-être le risque de tomber dans du trop académique). Et puis j'avoue que la révolution américaine, à la base, c'est un sujet qui m'intéresse. Content

Sur la forme, la mini-série bénéficie d'un bon budget et se situe logiquement dans la lignée des productions "à grand budget" du câble. Une esthétique soignée, des décors convaincants, le réalisateur ne fait pas les choses à moitié.
A noter aussi un petit générique avec une musique entraînante très sympathique qui vous reste dans la tête et vous immerge bien finalement dans l'ambiance.

Le casting est assez impressionnant. J'ai lu une review incendiaire du NYTimes sur l'inteprétation de Paul Giamatti, mais, même si je connais pas spécifiquement la personnalité de John Adams, je ne pense pas que les critiques se justifient pleinement. Paul Giamatti est vraiment efficace dans certaines scènes où il faut se montrer convaincant, et incarne bien un personnage conflictuel. Ensuite, peut-être y-a-t-il effectivement certaines "limites" à son jeu, mais ça ne m'a pas marqué. A noter aussi pour les sériephiles, un David Morse d'une stoïcité à toute épreuve (souvenez-vous du policier en colère de House MD) avec un George Washington qui apparait comme surnageant autour de la mêlée, vision un peu étrange (ça donne une impression quelque peu "mythique").
Cependant, l'acteur qui tire le mieux son épingle du jeu est sans conteste Stephen Dillane, que je ne connaissais pas vraiment (au vu de sa filmographie, j'ai déjà dû le croiser dans divers films, mais je n'en ai pas de souvenirs) incarnant un Jefferson complexe qui impose une telle présence qu'il vole toutes les scènes dans lesquelles il apparaît (même si très peu loquace).

Bilan : Une fresque historique assez intéressante, très académique et théâtrale, mais aussi très solide, tant sur le fond (dialogues) que sur la forme.
Une production intéressante qui nous plonge dans ces années de naissance des Etats-Unis, à réserver aux amateurs d'histoire, de belles co-production HBO/BBC, et que beaucoup de discussions, de tractations n'effraient pas. Clin d'oeil


La bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=RSnNPhb9rJM
« Dernière édition: 26 Mars 2008 à 14:29:28 par Heather » Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Miss Austen
Cruche Trop Honnête
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 41


Mrs Messer

Voir le profil WWW
« Répondre #18 le: 26 Mars 2008 à 14:25:14 »

Citation
à réserver aux amateurs d'histoire, de belles co-production HBO/BBC, et que beaucoup de discussions, de tractations n'effraient pas. Clin d'oeil

Bon, je me reconnais bien ces trois catégories, alors j'ai bien envie de me laisser tenter.  Content
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Nakayomi
Etre de Lumière
Administrateur
Chasseur d'Anomalies Temporelles
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 223


Dans les Bras d'Eddie

Voir le profil WWW
« Répondre #19 le: 26 Mars 2008 à 14:57:08 »

John Adams [...]
Une production intéressante qui nous plonge dans ces années de naissance des Etats-Unis, à réserver aux amateurs d'histoire, de belles co-production HBO/BBC, et que beaucoup de discussions, de tractations n'effraient pas. Clin d'oeil
Non, alors là, y'a pas moyen, je passe mon tour direct... Point trop de fresques historiques n'en faut non plus quoi... Arf (En plus, j'le connais pô moi ce John Adams... Honte ).
Journalisée

sutefu
Modérateur Global
A la Recherche des Boules de Cristal
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 579



Voir le profil
« Répondre #20 le: 26 Mars 2008 à 21:24:05 »

Aïe... Pareil... >< Nan, ça c'est le genre de truc devant lequel je m'ennuie à mourir... Honte [J'l'ai déjà dit que j'aimais po l'histoire hein... Rires].
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
sutefu
Modérateur Global
A la Recherche des Boules de Cristal
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 579



Voir le profil
« Répondre #21 le: 01 Avril 2008 à 22:47:20 »

Bon, pas vraiment un pilototest mais un mini-série-test... Tire la langue



forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty

Terry Pratchett's The Colour of Magic

Pâques 2008 - Skyone


Sur la carapace de la tortue géante, la Grande A'Tuin, quatre éléphants se tiennent. Juché sur leurs dos existe le Disque-Monde, une société quasi-médiévale. Ensemble, ils errent dans l'espace.
Dans la cité d'Ankh-Morpork, les mages de l'Université de l'Invisible expulsent l'étudiant Rincevent. Après 40 années à essayer d'atteindre le plus basique niveau de sorcellerie, c'est un échec total. Mais il ne s'agit pas seulement d'un cas d'inaptitude magique et les troubles de Rincevent vont bien plus loin...
Un navire débarque dans la cité et à son bord se trouve un drôle d'homme plein aux as, Deuxfleurs (Sean Astin, le Sam Gamgee du Seigneur des Anneaux), venu découvrir le pittoresque du pays accompagné de son Bagage magique, un coffre soutenu par des dizaines de petits pieds et qui lui est fidèle en le suivant n'importe où. C'est le premier 'touriste' du Disque-Monde (en témoignent son guide de phrases en langue locale, sa chemise hawaïenne, son short et son bob sur la tête... Rires).
Le mage de troisième zone Rincevent repère vite l'animal et ses pièces d'or. Assimilant 'touriste' à 'idiot', il décide d'aller à sa rencontre et se fait finalement engager comme guide. Ensemble, ils quittent Ankh-Morpork pour un voyage au travers du pays. Mais le départ de Rincevent a des effets défavorables sur l'Octavo, le plus grand des livres de sorts, gardé sous clé dans la bibliothèque de l'université... Une autre ombre au tableau est Trymon (un Tim Curry au sourire-rictus machiavélique parfait), le mage aux dents acérées qui veut devenir grand mage à la place du grand mage et prêt à tout pour atteindre son but...

__________

Une mini-série en deux fois deux heures (pubs incluses) qui passerait bien sur nos écrans au moment des fêtes de fin d'année... Tire la langue The Colour of Magic est en effet une adaptation de deux tomes (The Colour of magic et The Light Fantastic) de la série de romans fantasy de Terry Pratchett, dont l'un d'entre-eux (Hogfather) a déjà été adapté en décembre 2006 sur la même chaîne anglaise Skyone et diffusé le soir du réveillon 2007 sur M6 sous le titre Les Contes du Disque-Monde.
Il s'agit ici de l'adaptation des premier et deuxième tomes de la série, ce qui fait que l'histoire, contrairement à Hogfather, fait en sorte de nous faire découvrir une plus grande partie du Disque-Monde, avec ses passages contemplatifs où l'on déploie sous nos yeux des grandes plaines, des cités médiévales fantastiques (au sens 'fantasy' du terme), une université aux légers accents harry-potteriens (mais remplie seulement de vieux mages barbus... Tire la langue). On passe par la montagne aérienne de Wymberg, foyer des dragons, par le pays de Krull, perché sur la bordure du Disque-Monde, là où les eaux s'effondrent dans le vide spatial... On rencontre de temps à autres la Mort, dont Rincevent réussit à se déjouer à chaque fois (tant est si bien que la Mort finit avec humour par appeler ça une 'Near Rincewind Experience' en référence à la 'Near Death Experiance'... Rires). Toutes les contrées traversées sont un plaisir pour les yeux d'autant plus que les effets sont ici de très bonne qualité...
Au plaisir visuel s'ajoute le plaisir auditif des dialogues surtout au travers de la dérision, de l'ironie du personnage de Rincevent qui ne manque pas de nous faire sourire ou rire par son cynisme. La mini-série ne se prend pas au sérieux et joue avec les codes du fantasy, en les parodiant même parfois. Elle revisite ou inclue quelques épisodes connus comme celui de l'épée magique enfoncée dans le roc et fait parfois preuve de références clins d'oeils à notre culture 'terrestre' (notamment Deuxfleurs qui propose d'appeler l'étoile rouge qui menace le Disque-Monde la 'death star', ce qui nous rappelle bien sûr Star Wars... Tire la langue).
Tout est léger, pas de grandes considérations métaphysiques, on passe un bon moment de détente et on se laisse porter au fil des péripéties que rencontrent Rincevent, Deuxfleurs et même le Bagage... ^^" C'est un genre que j'affectionne et c'est un univers ici plus lumineux et naturel que personnellement j'ai préféré à celui de Hogfather...
Rendez-vous en 2009 pour une nouvelle adaptation d'un roman des Annales du Disque-Monde : Goind Postal... Content
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Heather
A la Recherche des Boules de Cristal
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 596



Voir le profil WWW
« Répondre #22 le: 02 Avril 2008 à 07:43:36 »

J'adore Terry Pratchett et ses Annales du Disque-Monde  Bisous (un bon moment de détente Rires ), mais j'avais été relativement déçue par Hogfather il y un an et demi (alors pourtant qu'à Noël, généralement, je suis plus ouverte), qui était trop figé et où il manquait ce vrai "grand de folie" qui font le charme des livres.
D'où mon hésitation face à cette nouvelle mini-série. Mais tu en fais une critique relativement positive, et comme tu as préféré cette mini-série à la première, cela me donne bien envie de la découvrir finalement. Merci !  Grima&ccedil;ant (Vivement le 8 avril, que j'ai un peu de temps !)

Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Nakayomi
Etre de Lumière
Administrateur
Chasseur d'Anomalies Temporelles
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 223


Dans les Bras d'Eddie

Voir le profil WWW
« Répondre #23 le: 02 Avril 2008 à 15:00:16 »

J'ai toujours pas pu voir Les Contes du Disque-Monde... sniff Et je sens que ce sera encore galère pour celle-ci, vu qu'effectivement, ça remplirait très bien la case de Noël de M6... Et je l'espère... Avec un peu de chance, je pourrais suivre... sleep Mais ça donne envie... Content
Journalisée

Heather
A la Recherche des Boules de Cristal
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 596



Voir le profil WWW
« Répondre #24 le: 23 Avril 2008 à 13:28:56 »

The No. 1 Ladies' Detective Agency

Comme la BBC et HBO ont commandé treize épisodes, on peut considérer que ce téléfilm d'1h30 comme un pilote.

Ca parle de quoi ?
C'est une adaptation d'une série de livres "The No. 1 Ladies' Detective Agency" (Les enquêtes de Mma Ramotswe) qui racontent les aventures de Precious Ramotswe, propriétaire de l'unique agence de détective détenue par une femme au Botswana. Aidée par sa très efficace secrétaire Mma Makutsi, Mma Ramotswe enquête et aide des personnes à résoudre des problèmes dans leurs vies. Elle va aussi commencer une amitié particulière avec le propriétaire d'un garage local.

En prime quelques captures, pour avoir une idée de l'ambiance :
forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty


Avis après le visionnage du pilote
Une série qui nous plonge en plein coeur du Botswana (où elle a d'ailleurs été tournée), loin de notre civilisation occidentale, voilà déjà une originalité plaisante qui pique la curiosité. Une grande part de l'attractivité de ce pilote joue d'ailleurs sur ce dépaysement. Outre les spécificités culturelles, ce qui frappe ce sont d'abord les magnifiques paysages africains d'une savane à perte de vue. L'épisode commence d'ailleurs dans ces petits villages où le monde moderne est réduit à des incursions non encore généralisées.
Le père de Precious, l'héroïne de l'histoire (j'adore leurs prénoms d'ailleurs "Precious", "Happy", ça donne l'occasion de dialogues assez drôles d'ailleurs  Rires ), meurt, lui laissant un sheptel de 180 vaches. Une petite fortune au Botswana, que sa fille vend, entendant gagner la grande ville pour monter sa propre agence de détective, sans aucune expérience en la matière si ce n'est un don de déduction un peu désuet qui nous place un peu dans une ambiance à la Agatha Christie et une volonté de bien faire manifeste. La première agence de détective montée par une femme n'est pas accueillie avec un grand enthousiasme de la part des habitants de la ville, Precious restant pendant bien longtemps très seule dans sa maison...

Ce pilote se décline sous plusieurs aspects.

Son point fort est la chaleur humaine qui se dégage de toute cette galerie de personnages, stéréotypes pour lesquels on se prend facilement d'affection : du coiffeur efféminé à la secrétaire ultra-perfectionniste et rigoureuse, en passant par le garagiste charmé. L'épisode prend délibérément le parti de développer cette authenticité naturelle avec une candeur vaguement naïve, qui accentue la sensation de dépaysement du téléspectateur qui a vraiment l'impression de s'immerger dans une autre culture, un autre train de vie -qui n'est rattrapé que incidemment par la "réalité", et ce ne sont pas les quelques "bad guy" croisés qui viennent troubler cette charmante utopie.
Le personnage de Precious en lui-même incarne parfaitement cet état d'esprit : traditionnelle femme des villages du Botswana, non "contaminée" par les standards citadins. Precious a déjà une vie derrière elle : un mari qui la battait, un enfant perdu en raison de ce drame. Une blessure de la vie qui revient périodiquement dans cet épisode, sans entamer son envie d'aller de l'avant, mais en conférant justement au personnage un certain équilibre, qui donne une dimension bien plus forte à ses actions et sa vision de la vie.

Les enquêtes de cet épisode se voient réserver le même traitement un peu naïve, avec une ambiance qui ronronne de manière langoureuse sous le chaud soleil... Il faut cependant souligner que le caractère introductif de l'épisode empêche de savoir si l'on aura effectivement une multiplicité d'enquêtes pour la suite des épisodes, ou une seule grande intrigue par épisode (voire avec fil rouge). S'il est trop tôt pour juger cet aspect, en revanche, on peut juger du ton de ces enquêtes : des escrocs, des trafics de doigts (pour de la magie noire), le tout à des années lumières des ficelles scénaristiques modernes du genre policier... A noter parmi les bad guys de l'épisode, des têtes connues des sériephiles comme un ex de Spooks ou l'acteur qui jouait Stringer Bell dans The Wire.


Bilan : La force de l'épisode est incontestablement le dépaysement qu'il produit chez le téléspectateur, des beaux paysages africains jusqu'à la description de cette vie et de ces moeurs, placées dans un mi-chemin improbable, entre tradition et société moderne, étrange équilibre qui confère à l'épisode un ton naïf, tout autant qu'une chaleur humaine appréciable.
L'humour n'est pas absent non plus (les deux machines à écrire -pour pouvoir taper toutes les lettres, les deux sont nécessaires  Arf données à la secrétaire formée pour travailler sur ordinateur).

Si la série continue d'exploiter son cadre original, en dépit de cette naïveté d'ensemble qui fera sans sourire certains cyniques, cela peut donner un résultat intéressant.  Content
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
sutefu
Modérateur Global
A la Recherche des Boules de Cristal
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 579



Voir le profil
« Répondre #25 le: 25 Avril 2008 à 22:48:10 »

La force de l'épisode est incontestablement le dépaysement qu'il produit chez le téléspectateur...
Ah, c'est dommage que le thème -les détectives- ne m'attire pas trop parce que c'est le genre de caractéristique que j'aime bien trouver... La location est atypique et rien que ça, rien que l'idée de voir des images, des contextes un peu inhabituels est déjà séduisante en soi... Content
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Heather
A la Recherche des Boules de Cristal
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 596



Voir le profil WWW
« Répondre #26 le: 10 Mai 2008 à 09:14:52 »

The Inbetweeners

Signaler le fichierforum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty

Diffusée sur : E4 (UK)
Depuis le : 1er mai 2008

Ca parle de quoi ?
C'est l'histoire de quatre adolescents d'une banlieue anglaise, qui vivent des amourettes, se bagarrent, se saoulent trop vite, s'imaginent avec la fille d'à côté, racontent des histoires sur la sexualité de leurs amis, et aiment les montagnes russes.
Les parents de l'un d'eux, Will, viennent de divorcer et il est forcé de déménager et de changer d'école. Auparavant dans une école privée, où il avait des tendances snob, Will est maintenant dans une école publique dans laquelle il doit se faire de nouveaux amis. Il devient rapidement le pote de Simon, Lee et Neil, aucun d'entre eux n'étant autant cool ou crédible... (source : www.sub-way.fr )

Et alors, ces deux premiers épisodes ?
Le sériephile qui avait fini par croire que l'adolescence britannique se trouvait quelque part entre Shameless, Sugar Rush et Skins peut se rassurer. The inbetweeners est incontestablement l'anti-teen drama auquel les anglais ont pu nous habituer. Tout d'abord parce qu'il s'agit d'une comédie, une sitcom sans rires pré-enregistrés, dont les épisodes durent une vingtaine de minutes.
Pas de trash, ni de mise en scène sans concession d'enjeux majeurs, simplement une série sans prétention sur les affres classiques de l'adolescence. On est plus dans une ambiance American Pie. Par exemple, dans le premier épisode, nos boys tentent de se faire servir de l'alcool dans un bar, avec fausses cartes d'identité et autres stratagèmes plus ou moins attendus. Pour autant (même si ce n'est pas vraiment mon genre de séries), ce qui surprend, c'est qu'au-delà de tous ces ressorts scénaristiques éculés et ces codes si souvent exploités, une impression de fraîcheur se dégage malgré tout de l'ensemble. Par moment, la série se rapproche peut-être de l'ambiance de Malcolm.
C'est absurde, excessif, et absolument pas provocateur, mais certains dialogues font mouche, la galerie des personnages est assez appréciable, aucun n'est antipathique. Le "héros" nous introduit dans son premier jour (calamiteux) dans sa nouvelle école, avec des commentaires sarcastiques en voix off, et une snobitude assumée qui permet de bien exploiter un décalage avec tous ceux qui l'entourent.

Bilan : Un teen comedy show absolument pas provocateur, ni prise de tête. Pour les amateurs du genre ou ceux qui voudraient se vider la tête pour se détendre.
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Nakayomi
Etre de Lumière
Administrateur
Chasseur d'Anomalies Temporelles
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 223


Dans les Bras d'Eddie

Voir le profil WWW
« Répondre #27 le: 10 Mai 2008 à 10:58:35 »

Ca parle de quoi ?
C'est l'histoire de quatre adolescents d'une banlieue anglaise, qui vivent des amourettes, se bagarrent, se saoulent trop vite, s'imaginent avec la fille d'à côté, racontent des histoires sur la sexualité de leurs amis, et aiment les montagnes russes.
Les parents de l'un d'eux, Will, viennent de divorcer et il est forcé de déménager et de changer d'école. Auparavant dans une école privée, où il avait des tendances snob, Will est maintenant dans une école publique dans laquelle il doit se faire de nouveaux amis. Il devient rapidement le pote de Simon, Lee et Neil, aucun d'entre eux n'étant autant cool ou crédible... (source : www.sub-way.fr )
Ca commence mal...

Citation
On est plus dans une ambiance American Pie.
Ca continue encore moins bien... Cagoule

Citation
la série se rapproche peut-être de l'ambiance de Malcolm.
Et ça termine de m'achever... Bye-bye série anglaise ! Coucou T-bag

Euh non, bah je passe mon tour... Honte Même si par rapport à l'affiche que tu as mise, je pensais justement que ce serait un peu trash et provocateur... Mais si c'est pour faire dans l'American Pie mâtiné de Malcolm... Pas bien (Et sans être trash ni provocant qui plus est ! Honte ).

Au fait, on a des nouvelles de Being Human ? Unsure (Cette série s'est rappelée à mon bon souvenir dans le numéro actuel de Générique(s)... J'aimerai bien qu'elle se réalise, et qu'une chaîne achète... Tire la langue)
Journalisée

Heather
A la Recherche des Boules de Cristal
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 596



Voir le profil WWW
« Répondre #28 le: 10 Mai 2008 à 11:34:57 »

Citation
Même si par rapport à l'affiche que tu as mise, je pensais justement que ce serait un peu trash et provocateur...
Ca deviendra peut-être trash avec le temps, hein  Honte Mais...euh... je suis pas sûre de vouloir faire l'effort de vérifier.  Arf

Il y a des tas de nouvelles séries anglaises depuis début mai, j'ai commencé par la plus "facile" à résumer.
Je posterai mes critiques de The Invisibles (avec Anthony Head) et The Midnight Man dans la semaine (même si j'ai déménagé et pas internet chez moi actuellement  sniff )

Au fait, on a des nouvelles de Being Human ? Unsure (Cette série s'est rappelée à mon bon souvenir dans le numéro actuel de Générique(s)... J'aimerai bien qu'elle se réalise, et qu'une chaîne achète... Tire la langue)
La BBC a effectivement commandé les 6 épisodes envisagés pour la saison 1.
Mais... les acteurs ont des planning de tournage surchargé, si bien qu'on n'est pas sûr qu'ils vont être disponibles pour pouvoir effectivement tourner les épisodes commandés  sniff

(Comment souffler le chaud et le froid en même temps)
Journalisée

forum séries, buffy, angel, kyle xy, xena, cat's eye, ugly betty
Nakayomi
Etre de Lumière
Administrateur
Chasseur d'Anomalies Temporelles
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 223


Dans les Bras d'Eddie

Voir le profil WWW
« Répondre #29 le: 10 Mai 2008 à 14:00:14 »

Ca deviendra peut-être trash avec le temps, hein  Honte Mais...euh... je suis pas sûre de vouloir faire l'effort de vérifier.  Arf
Je peux comprendre... Honte
Citation
Je posterai mes critiques de The Invisibles (avec Anthony Head) et The Midnight Man dans la semaine (même si j'ai déménagé et pas internet chez moi actuellement  sniff )
Encore du Anthony Head ? Mais il se trouve dans toutes les fictions britanniques, non ? Tire la langue Je crois que j'ai rien lu à propos de ces séries (ou alors, j'ai déjà oublié)... Mais ça m'intéresse de voir de quoi ça parle... Sourire

Citation
La BBC a effectivement commandé les 6 épisodes envisagés pour la saison 1.
Mais... les acteurs ont des planning de tournage surchargé, si bien qu'on n'est pas sûr qu'ils vont être disponibles pour pouvoir effectivement tourner les épisodes commandés  sniff
Bon, d'accord, y'a bien une bonne et une potentielle mauvaise nouvelle là-dedans... Veux po Mais je vais plutôt tenter de retenir que la série devrait exister, c'est déjà beaucoup (à quand sur France 4 ? rolleyes Ou Nrj12 ? Tire la langue)
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 4 5 ... 16   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 12 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Alpi & Teo & Gfx Google a visité dernièrement cette page 15 Novembre 2017 à 00:18:17
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
                  Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit